Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

11 juillet 2009 6 11 /07 /juillet /2009 01:16




         Siège de la CPI à La Haye


APA-Nairobi (Kenya)
2009-07-10 18:22:41Le Centre pour la démocratie multipartite (CMD-Kenya), une institution fondée par les partis politiques au Kenya, ont appelé vendredi, la Cour pénale internationale (CPI) à révéler les noms des auteurs présumés de la violence postélectorale au Kenya.

L’ancien secrétaire général des Nations unies, Kofi Annan avait remis jeudi les noms des auteurs au procureur de la CPI, Luis Moreno-Ocampo.

S’adressant à la presse à Nairobi, le président du Centre, Larry Gumbe a salué la décision d’Annan, précisant que la Cour va poursuivre les grands auteurs.

« L’option de La Haye convient particulièrement aux grands auteurs présumés », a-t-il souligné, ajoutant qu'Ocampo doit immédiatement révéler les noms pour permettre aux Kenyans de les connaitre.

Il a ajouté que le Kenya doit plutôt mettre sur pied un tribunal local pour juger les auteurs de la violence.

« La question de la violence post électorale doit être abordée de façon juste. Cela veut dire que les auteurs présumés doivent être traduits devant la justice. La culture d’impunité qui caractérise le pays depuis si longtemps doit cesser », a-t-il martelé.

Plus de 1000 personnes ont été tuées et 350 000 autres déplacées suite à la violence née de la réélection de Kibaki en décembre 2007.

Les noms de cinq ministres, de hauts responsables gouvernementaux et d’éminents hommes d’affaires figureraient dans l’enveloppe sous scellé remise à Ocampo.

Le CMD-Kenya facilite la croissance et perpétue la démocratie multipartite à travers le renforcement des capacités de plus de 40 partis politiques membres au Kenya.




Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Dossiers