Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

10 juillet 2009 5 10 /07 /juillet /2009 01:33




COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DE SAINT-SAVIN.

 

Sudouest.com Jeudi 09 Juillet 2009

Depuis septembre 2008, la Communauté de communes de Saint-Savin s'est dotée d'un nouvel animateur sportif, Serge Moskit. Celui-ci exerce son temps à 50 % sur la commune de Latresne et à 50 % sur le territoire de la CdC, où il a en charge les écoles multisports de Cavignac, Donnezac, Générac-Saugon et Laruscade. Mais, depuis le mois de juillet, il est à 100 % sur le site des Lacs du Moulin-Blanc, à Saint-Christoly, dans le cadre de l'opération Cap 33.

« J'ai un regard sur tout ce qui se passe. Je suis là pour accueillir les personnes voulant participer et anticiper sur tout ce qui peut arriver. Mais si le temps est au beau, - mon plus grand stress est lié à de mauvaises conditions météorologiques -, tout se passera bien. »

Footballeur professionnel

Anticiper et réagir, un résumé de ce qu'il a connu dans sa vie d'avant, celle où il était footballeur professionnel.

« Je suis arrivé en France à l'âge de 20 ans. J'ai été recruté chez moi, en Centrafrique, par M. Berthomé, alors président du club de Saint-Seurin. Je jouais numéro 5, libero. Je ne pensais pas venir en Europe, même si mes professeurs me disaient que, pour être professionnel, je devrai en passer par là. » Pendant douze ans, Serge Moskit portera le maillot de Saint-Seurin où il côtoiera tous les joueurs vedettes de l'époque. « J'ai joué avec Lilian Laslandes, Jean-Marc Furlan, Xavier Gravelaine, Raymond Camus, etc. »

Cette période professionnelle lui a appris la rigueur. « En Afrique, le football, c'était un jeu. Ici, c'est devenu mon boulot. »

Transmettre son expérience

Un travail qui lui a fait participer à l'épopée de Saint-Seurin, lorsque le club est monté de la Division d'Honneur à la Deuxième Division. Serge Moskit a été international avec l'équipe de Centrafrique. « On n'avait pas une grosse sélection. Chez nous, c'est plutôt le basket l'équipe phare. Mais j'ai participé à plusieurs Coupes d'Afrique des Nations. »

Après Saint-Seurin, Serge Moskit a joué deux ans à Niort avant de raccrocher ses crampons... comme joueur du moins. Il passe des diplômes de Staps, des brevets fédéraux dans différents sports pour son travail d'animateur sportif. Et, en plus de son travail, il entraîne l'équipe des Coqs Rouges de Bordeaux : « Le football m'a beaucoup donné. C'est maintenant à mon tour de rendre tout ça. »

Martial Maury

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Sports