Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

14 juin 2009 7 14 /06 /juin /2009 15:36





 Zakaria Damane chef d'une aile de l'UFDR


NDLR : Suite aux combats meurtriers qui se sont déroulés il y a une dizaine de jours dans  la ville de Birao, Henri Maidou, président du comité de suivi des recommandations du dialogue politique inclusif s’est fendu du communiqué de presse que nous publions ci-dessous. Est-t-il besoin de rappeler que l’auteur du communiqué est en même temps conseiller spécial de Bozizé.

En réalité le contenu de ce communiqué s’adresse davantage au même Bozizé. L’exacerbation des contradictions entre les communautés Rounga, Goula et Kara dans les préfectures de la Vakaga, du Bamingui-Bangoran et de la Haute-Kotto est due à la partialité de la politique des autorités de Bangui qui ont pris la responsabilité de faire risette avec l’UFDR version Zakaria Damane, qui est d’origine Goula qui joue au sheriff du coin, qu’elles manipulent à souhait et dont les partisans armés sèment la terreur dans les régions de Birao, Sam-Ouandja et Bria, tuant sans distinction des ressortissants Rounga et Kara pour de sombres affaires de trafics de diamant et autres. Ce ne sont pas avec de telles incantations que la paix reviendra dans cette région. On est obligé de faire le constat que depuis que Bozizé est à la tête de la République centrafricaine, il y a comme un soudain réveil des velléités d’affirmation ethnique, véritable menace contre l’unité nationale du pays et rien n’est fait pour qu’il n’en soit pas ainsi, bien au contraire. 

 

COMMUNIQUE DE PRESSE DU PRESIDENT DU COMITE DE SUIVI DES RECOMMANTATIONS DU DIALOGUE POLITIQUE INCLUSIF



Le samedi 06 juin 2009, une attaque suivie d’une opération de représailles menée par les Kara contre les Goula de l’UFDR a endeuillé une fois de plus des familles centrafricaines à Birao.

Aujourd’hui, la République centrafricaine, au sortir du Dialogue Politique Inclusif, a entrepris un programme de Réconciliation Nationale de pacification et de Consolidation de la Paix à travers l’application intégrale des Recommandations dudit forum.

Voici que, la situation de Birao met en péril ce processus de Paix tant voulu par le peuple centrafricain.

Face à cette très regrettable situation, le Comité de Suivi des Recommandations du Dialogue Politique Inclusif exprime sa vive préoccupation par rapport à ces actes crapuleux qui risquent de retarder les avancées du programme DDR et le processus électoral.

Aussi, le Comité de Suivi des Recommandations du Dialogue Politique Inclusif en appelle-t-il aux autorités de la République pour prendre toutes les dispositions qui s’imposent afin de mettre un terme définitif aux différends qui perdurent entre les communautés Kara et Goula de Birao qui sont pourtant condamnées à vivre ensemble.

Le Comité de Suivi des Recommandations du Dialogue Politique Inclusif demande en outre au Gouvernement de mettre en œuvre la Recommandation relative au cadre de concertation permanente afin de régler pacifiquement de tel conflit.

Fait à Bangui le 08 juin 2009

Le Président

Henri MAIDOU

 

 

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Nation