Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

12 juin 2009 5 12 /06 /juin /2009 23:19


 

APA Bangui (Centrafrique) 2009-06-12 16:27:16 - Le président du Mouvement de libération du peuple centrafricain (MLPC), Martin Ziguélé, a dénoncé, vendredi à Bangui, la lenteur du processus électoral en Centrafrique, à l’ouverture d’une session extraordinaire du conseil politique national au cours duquel doivent être investis les candidats du parti aux élections de 2010.

 «A l’allure où le régime traîne le pas, une question taraude l’esprit de tous, celle de savoir si les élections auront bel et bien lieu en 2010», a déclaré M. Ziguélé.

Il a noté qu'en tenant compte du chronogramme proposé par le comité ad-hoc chargé de la révision du code électoral, «il nous reste trois mois francs pour la mise en place de la Commission électorale indépendante (CEI) qui doit disposer d’un délai de travail de 90 jours au moins avant le scrutin».

Le président du MLPC a également relevé que «dans le budget national en cours d’exécution, aucune ligne n’est prévue pour les élections de 2010» alors que «l’insécurité persiste toujours dans les régions septentrionale du pays».

Selon lui, cette situation est contraire aux recommandations du dialogue politique inclusif (DPI) préconisant que les mouvements politico-militaires, de commun accord avec le gouvernement, devaient identifier les sites où leurs combattants devaient se regrouper pour être désarmés, démobilisés et réinsérés dans la vie civile.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique