Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

12 juin 2009 5 12 /06 /juin /2009 17:42



    Félix Malloum ici à droite avec sa canne



N'DJAMENA (AFP) - 12.06.2009 14:05 - Le général Félix Malloum, qui a dirigé le Tchad de 1975 à 1979, est décédé vendredi, à l'âge de 77 ans, des suites d'un arrêt cardiaque à Paris où il avait été hospitalisé, a annoncé la présidence tchadienne dans un communiqué.

Le général Félix Malloum, qui a dirigé le Tchad de 1975 à 1979, est décédé vendredi, à l'âge de 77 ans, des suites d'un arrêt cardiaque à Paris où il avait été hospitalisé, a annoncé la présidence tchadienne dans un communiqué.

Le général Félix Malloum, qui a dirigé le Tchad de 1975 à 1979, est décédé vendredi, à l'âge de 77 ans, des suites d'un arrêt cardiaque à Paris où il avait été hospitalisé, a annoncé la présidence tchadienne dans un communiqué.

Le général "Malloum est décédé aujourd'hui (vendredi) à 13H30 (11H30 GMT) à l'hôpital américain de Neuilly à Paris des suites d'un arrêt cardiaque", affirme la présidence dans ce bref communiqué, sans donner plus de détails.

Selon une source officielle jointe par l'AFP à N'Djamena, il avait été évacué la semaine dernière vers la France pour des raisons de santé. La même source n'a pas été en mesure de fournir plus de précisions.

Le général Félix Malloum avait pris la tête d'un Conseil supérieur militaire (CSM), mis en place à la suite d'un coup d'Etat en 1975 contre le premier président du Tchad, François Tombalbaye. Il avait finalement lui-même été chassé du pouvoir par Hissène Habré et contraint à l'exil en 1979.

Après 23 ans d'absence, il était rentré au Tchad en 2002. Promu en mars 2002 général de division par le président Idriss Deby, il bénéficiait de tous les avantages accordés aux anciens présidents, notamment une indemnité mensuelle de 3.000.000 FCFA (4.570 euros), une résidence, deux véhicules avec chauffeur et une prise en charge des frais de santé.
Depuis, il s'était retiré de la vie politique et publique.


© 2009 AFP

COMMUNIQUE DE LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE DU TCHAD



Le Président de la République a la profonde douleur d’informer l’ensemble de la population Tchadienne que le Général Félix MALLOUM NGAKOUTOU BEY-NDI s’est éteint ce jour 12 Juin 2009 à 12 heures 22 à l’Hôpital américain de Neuilly à Paris de suite d’un arrêt cardiaque.
 
Le Gouvernement prendra les dispositions pour le rapatriement du corps et les honneurs seront rendus à l’illustre disparu avant sa remise à la famille.

Le Président de la République présente à la famille, aux amis et connaissances de l’ancien Chef d’Etat ses condoléances les plus sincèrement attristées.

Fait à N’Djaména, le 12 Juin 2009



Le Directeur du Cabinet Civil



DJIMRANGAR DADNADJI

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans AFRIQUE