Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

5 juin 2009 5 05 /06 /juin /2009 15:18



Vendredi 05 Juin 2009 - 07:28 – (Dabio) -
En marge du dernier sommet de la CEN-SAD tenu à Syrte en Libye, le Président François BOZIZE et Abdoulaye MISKINE, Président du Front Démocratique du Peuple Centrafricain (FDPC) ont eu un tête-à-tête quant à son éventuel retour à Bangui. Des longues
discussions ont eu lieu entre les deux hommes en présence des officiels Libyens, Docteur MADANI AL-ZAHRI, Secrétaire Général de la CEN-SAD et le Directeur de Cabinet du Guide M. BACHIR SALAH.


 
Le Président BOZIZE a exercé des contraintes sur les Libyens et sur Abdoulaye MISKINE qui vit à Tripoli en compagnie de ses 11 officiers depuis la signature de l’
accord de paix de Syrte en Février 2007. BOZIZE envisage même de faire rentrer MISKINE dans le même avion qui le ramène à Bangui. En bref, les discussions ont été inachevées. Ce qui a irrité la colère du Général MISKINE.


 
Cependant, pour arracher un compromis entre les deux parties, les Libyens ont demandé au Président BOZIZE de mandater son Conseiller Politique M. Dieudonné Stanislas MBANGO, resté à Tripoli, à poursuivre les discussions au nom du Gouvernement.

 Pour sa part, le FDPC dit attendre l’arrivée des membres de son aile politique afin d’entamer des nouvelles discussions.


Selon le Général MISKINE, cette prochaine rencontre est celle de dernière chance et a peu de chance d’aboutir à un compromis. Pour la simple raison que BOZIZE de retour à Bangui a tenu des propos durs en l’encontre du FDPC et aussitôt envisage d’envoyer les Gardes Présidentielles pour attaquer les éléments du FDPC.


Actuellement, le Général MISKINE se dit prêt à quitter Tripoli après la prochaine rencontre. Signalons que lors de son retour de Bangui, le Général MISKINE a déclaré devant le Guide Libyen qui l’a reçu à SABHA qu’il ne compte plus y retourner par suite aux humiliations qu’il y avait subies.

 Mais si le Président du FDPC se dit déterminer à quitter la Libye sans préciser sa destination finale, où pourraient-ils aller ? Peut-être rejoindre ses éléments actifs au Nord et Nord – Ouest de la Centrafrique…

 

Djamil Ahmat

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique