Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

1 juin 2009 1 01 /06 /juin /2009 22:47




 Abakar Sabone, ici à Tripoli avec Abdoulaye Miskine


Bangui, 1er juin 09 (C.A.P) – Selon des informations crédibles recueillies auprès de certains membres de la famille de l’intéressé, le capitaine Abakar Sabone, président du Mouvement des Libérateurs Centrafricains pour la Justice
(MLCJ) est arrivé ce week-end à Bangui et se trouve à la base de la FOMAC à proximité de l’aéroport Bangui Mpoko.

Abakar Sabone qui avait activement pris part au dialogue politique inclusif en décembre dernier à Bangui, avait rejoint le leader du FDPC Abdoulaye Miskine à Tripoli en Libye d’où tous les deux avaient publié des communiqués communs et exprimé dernièrement dans un communiqué de presse, leur détermination à lancer ensemble une contre-attaque de grande envergure contre l’armée de Bozizé.

Le capitaine n’avait pas fait mystère de ses divergences avec Bozizé peu de temps après le dialogue politique inclusif. Il n’a pas aussi manqué d’exiger entre autre, la démission du président de l’APRD Jean Jacques Demafouth, de la tête du comité de pilotage du programme de désarmement, démobilisation et de réinsertion des combattants des différents mouvements de rébellion.

On ignore les raisons de cette soudaine arrivée du capitaine Sabone dans la capitale centrafricaine mais toujours selon nos sources, il aurait confirmé l’information selon laquelle le colonel Charles Massi, président du mouvement rebelle de la CPJP récemment capturé sur le sol tchadien, serait toujours entre les mains des autorités tchadiennes qui auraient l’intention de le poursuivre en justice, contrairement aux rumeurs ayant entre temps fait état de sa liberté de mouvement.

Abakar Sabone revient à Bangui à un moment où l’ancien porte parole de son mouvement le MLCJ, Hassan Ousman qui lui se trouve à Bangui, vient de faire scission en annonçant la création de son propre mouvement le Mouvement National du Salut de la Patrie (MNSP). Beaucoup de questions restent donc posées autour de la présence actuelle du capitaine Sabone à Bangui. 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique