Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

29 mai 2009 5 29 /05 /mai /2009 17:58

Source: Humanitarian and Development Partnership Team - Central African Republic (HDPT CAR)

Date: 25 May 2009



Points saillants


- Libération de la voie d'approvisionnement du pays

- Présentation du cadre stratégique de la

consolidation de la paix

- 2.000 patients traités par les médecins turcs

 

Contexte et sécurité


Accès libre sur la Route Nationale N°1




Une délégation conjointe Gouvernement et Système des Nations Unies a effectué une mission à Bouar du 24 au 26 mai auprès des ex-rebelles mécontents qui ont bloqué les axes routiers.
 

Ces ex-rebelles regroupés à Bouar, au Nord-ouest du pays, venant en grande partie du Front Démocratique du Peuple Centrafricain (FDPC) d'Abdoulaye Miskine, avaient érigé des barrières entendant attirer l'attention des autorités sur leurs situations sociales précaires plusieurs mois après leur volonté de tourner le dos à la rébellion et d'accepter le Désarmement, Démobilisation et Réinsertion (DDR).


Durant plusieurs jours, plus d'une centaine de camions ravitaillant la ville de Bangui, en partance ou en provenance du Cameroun (principal via d'approvisionnement du pays) étaient immobilisés au niveau de la ville de Bouar.
C'est la seconde action menée par ces soldats démobilisés qui, quelques mois plutôt avaient menacé de marcher sur Bangui.


La délégation était conduite par M. Cyriaque Gonda, Ministre d'Etat en charge du suivi des recommandations du Dialogue Politique Inclusif (DPI) et de la Réconciliation Nationale et de M. Steven Ursino, Représentant Résident a.i. du PNUD en Centrafrique, Président du Comité de pilotage du DDR.

Les activités des humanitaires sur cet axe ont été perturbées pendant cette période de crise.


Affrontement entre le FDPC et l'Armée nationale
 



Abdoulaye Miskine alias Martin Koumta Madji
chef du FDPC

Suite aux barricades érigées par les hommes du Front Démocratique du Peuple Centrafricain (FDPC) empêchant le passage des Forces Armées Centrafricaine (FACA) pour ravitailler leurs frères d'armes se trouvant à Moyenne Sido, au Nord du pays, des affrontements ont eu lieu le vendredi 22 mai dans la localité de Kété Sido sur l'axe Kabo-Moyenne Sido. 
Le bilan provisoire fait état d'un mort et de plusieurs blessés coté FACA qui auraient fait usage d'armes lourdes.


Actualités



Appui au processus d'autopromotion


Sur demande des Associations des Parents d'Elèves (APE) de la préfecture de la Kémo au centre du pays, le 27 Avril et ce pour trois mois a débuté la formation des APE sur la bonne gouvernance, la comptabilité-gestion et l'auto prise en charge organisée par la Jeunesse En Mission Centrafrique (JEM).

Avec l'aide de ses partenaires tel le Fonds Canadien d'Initiatives Locales (FCIL), cette formation regroupe les présidents des APE, les Secrétaires Généraux, les Trésoriers et Commissaires aux comptes, les directeurs des écoles ainsi que les conseillers des communes soit plus de 512 personnes à raison de 64 personnes par commune.


A l'issue de cette formation, les participants seront outillés et capables de bien jouer leurs rôles au sein de l'association, d'éviter les conflits de compétence et surtout de contribuer positivement au bien être de l'école et de l'éducation dans leurs zones respectives.
 

L'objectif de cette formation étant « l'analyse et la planification d'actions d'autofinancement des écoles », l'accent sera mis sur le rôle possible des APE pour le bon fonctionnement des écoles et leurs contributions dans les travaux de réhabilitation/construction des écoles. Cette formation est appuyée avec une documentation et une auto évaluation sera faite dans trois mois après la fin de la formation pour juger de l'impact de l'appui de ces APE.
 

Branche nationale de Jeunesse En Mission Internationale, JEM a vu le jour en Centrafrique en 2008 et compte plusieurs réalisations parmi lesquelles la formation des groupements et associations sur « l'élaboration du plan de développement local » et sur « les principes de la bonne gouvernance démocratique et la prévention des conflits au sein du groupe » à Bangui et « l'expérimentation de la formation agricole » à Bimbo. JEM a en perspective la construction d'une maternité dans la commune de Bimbo.


Pour plus d'informations

: Kopéla Noel, JEM, (236) 75 54 10 52, jemcentraf@yahoo.fr


CCP : Présentation du cadre stratégique


Une délégation de la Commission de Consolidation de la Paix (CCP) venue du siège des Nations Unies à New York est arrivée ce mercredi 20 mai à Bangui.


Cette délégation dirigée par l'Ambassadeur Jan Grauls, Représentant permanent du Royaume de Belgique aux Nations Unies, Président de la configuration spécifique à la République Centrafricaine de la Commission de Consolidation de la Paix a pour objet la présentation à l'opinion publique centrafricaine du cadre stratégique pour la consolidation de la paix adopté à New York le 6 mai dernier. Ce document servira de catalyseur aux efforts de consolidation de la paix et de développement dans les mois et années à venir.


Après une visite de travail avec le Ministre d'Etat au Plan, M. Sylvain Maliko, cette délégation a rencontré le Comité de pilotage du DDR, le Premier Ministre, le Président de l'Assemblée Nationale et le Président de la République.


En commun accord avec le gouvernement, les priorités fixées étaient la Réforme du Secteur de Sécurité (RSS), le DDR, la bonne gouvernance, l'Etat de droit et les pôles de développement. Le bilan de la mise en oeuvre de ces engagements sera fait tous les six mois.

Pour l'Ambassadeur Grauls, le cadre stratégique est non seulement une feuille de route pour les priorités en matière de paix et de développement mais aussi le témoignage de la volonté du Gouvernement centrafricain de mettre fin, pour de bon, à une longue période de violence et d'isolement.


Pour plus d'informations

Santé
 

Mission sanitaire turque : 2000 consultations gratuites
 
Du 14 au 22 mai, plus de 2000 patients issus de la population de Bangui et de ses environs et de la population pygmée du village Siriri dans le Sud du pays ont été traités par les médecins spécialistes turcs.

Dans le cadre de la coopération Centrafricano-Turque à travers le consulat général de Turquie, la venue des médecins turcs en Centrafrique a pour but de donner gratuitement des soins à la population centrafricaine surtout dans les domaines de spécialité.


Cette mission sanitaire composée de 15 médecins, 2 infirmières et un assistant médical a apporté des soins dans les domaines de l'ORL, stomatologie, pédiatrie, gynécologie, chirurgie générale, ophtalmologie, urologie et médecine interne. Ces soins ont été accompagnés de médicaments remis gratuitement selon les cas pour les traitements.

Comme au Niger et en accord avec le gouvernement centrafricain, l'Agence Turque de Développement International envisage axer en priorité les actions sur les populations rurales lors de la prochaine mission de ces médecins.


Pour plus d'informations

: Ichame Kamach, Consulat Général de Turquie, (236) 21 61 18 05, groupekamach2@yahoo.fr


Pour toutes informations, veuillez contacter:
UN OCHA RCA | Boris Ngouagouni, ngouagouni@un.org|+236 70.18.80.61


Find more information on http://www.hdptcar.net/blog/

 

: Mme Touré Aissatou, BONUCA, (236) 75 50 85 95, tourea@un.org

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Humanitaire