Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

27 mai 2009 3 27 /05 /mai /2009 14:34




APA Bangui (Centrafrique) 27-05-2009 - Les prêtres centrafricains ont décidé mardi de suspendre toutes les activités pastorales pour protester contre la nomination de l’Abbé Dieudonné Nzapa-Inga au poste d’administrateur apostolique de l’archidiocèse de Bangui, a appris APA.


Dans un communiqué rendu public à l’issue d’une réunion de crise en la cathédrale Notre Dame à Bangui, les prêtres ont estimé que Dieudonné Nzapa-Inga n’est pas à la hauteur d’assumer la responsabilité qui lui a été confiée.


Dans le communiqué lu à la radio privée Ndéké luka, les prêtres centrafricains indiquent que les sacrements et les messes sont suspendus jusqu’à nouvel ordre dans toutes les paroisses du pays.

Mardi, le Nonce apostolique (représentant du Pape) en Centrafrique a nommé l’abbé Dieudonné Nzapa Inga au poste d’administrateur apostolique pour assurer l’intérim de Mgr Paulin Pomodimo, archevêque de Bangui, qui a démissionné de cette fonction le même jour.


« Nous prêtres centrafricains décidons de suspendre, à compter de cette date (mardi 26 mai 2009), toutes les activités pastorales en protestation de la désignation du prêtre diocésain Dieudonné Nzapa Inga comme administrateur de l’archidiocèse de Bangui, car nous estimons qu’il n’est pas à la hauteur de cette responsabilité »,
  souligne le communiqué.


C’est la première grève des prêtres dans l’histoire de l’Eglise catholique de Centrafrique qui traverse ces dernières semaines une zone de turbulences.

Dans un message rendu public dimanche dernier à Bangui, les prêtres diocésains centrafricains ont dénoncé, « la main mise de certains missionnaires expatriés dans toutes les instances de responsabilité au niveau de l’Eglise de Centrafrique.


Non seulement les missionnaires expatriés s’accaparent tous les postes de responsabilité au niveau de l’Eglise mais ils empêchent également les bienfaiteurs et les donateurs d’apporter leurs concours au clergé autochtone, selon le message.



NDLR : Incroyable mais vrai ! Des curés qui entrent en rébellion contre le Vatican. Bozizé a fait des émules dans la curaille centrafricaine. La RCA est véritablement un pays à part. Le Bon Dieu a-t-il abandonné ce pays ? Dieu saura reconnaître les siens. 

Centrafrique : Le père Dieudonné Nzapalainga nommé Archevêque par intérim de Bangui
 

Bangui, 27 mai (ACAP)-Le Saint Siège a nommé, mardi 26 mai 2009, le père spiritain Dieudonné Nzapalainga, Archevêque de Bangui, par intérim, en remplacement de l’Archevêque Paulin Pomodimo, démissionnaire.

Le motif invoqué par le Saint Siège est « le manque de chasteté par les responsables de l’Eglise Catholique en République Centrafricaine ».

 De source proche de l'église catholique à Bangui, on indique que « le St Siège a désavoué les diocésains au profit des spiritains ».

Il convient de rappeler que dans un message au peuple de Dieu, les prêtres centrafricains ont dénoncé l’hégémonie des prêtres expatriés sur les autochtones, déclenchant une crise par la non célébration de messe dans les paroisses dont les curés sont des Centrafricains.

Il convient également de rappeler que l'archevêque de Bossangoa, Monseigneur François-Xavier Yombandjé, avait également été contraint de démissionner de sa charge pastorale.

 

 

Centrafrique : grève des curés après la démission de l'archevêque de Bangui






BANGUI, 27 mai 2009 (AFP) Les prêtres centrafricains ont annoncé mercredi avoir entamé une grève "jusqu'à nouvel ordre" pour protester contre le choix du prélat désigné selon eux sans concertation par le Vatican pour remplacer l'archevêque de Bangui, Mgr Paulin Pomodimo, démissionnaire.


"Nous, prêtres diocésains centrafricains, (...) contestons la nomination du père Dieudonné Nzapa-La-Ayinga comme administrateur apostolique de Bangui"
en remplacement de Mgr Pomodimo, a déclaré à la presse l'abbé Mathurin Pazé Lékissan du diocèse de la capitale centrafricaine.

"Nous cessons toutes nos activités pastorales, décidons l'arrêt des messes en public (ce qui ne nous empêche pas de dire la messe entre nous), l'arrêt des sacrements dans les paroisses jusqu'à nouvel ordre, et cela à compter de la date d'aujourd'hui", a-t-il ajouté.


Joint par l'AFP, l'abbé Lékissan a laissé entendre que le mouvement n'était pas lié à la personne du nouvel administrateur apostolique, prêtre de la paroisse Notre-Dame d'Afrique de Bangui. Le père Nzapa-La-Ayinga jouit d'une bonne réputation auprès des catholiques.


"Nous avons contesté sa nomination parce que l'ensemble du clergé (centrafricain) n'a pas été associé aux consultations (par le Vatican). Normalement, dans ce genre de situation, l'ensemble du clergé est consulté",
a-t-il précisé.


Selon l'église catholique de Centrafrique, Mgr Paulin Pomodimo, 55 ans, a démissionné de ses fonctions d'archevêque de Bangui à compter de mardi, a annoncé l'Eglise catholique de Centrafrique, sans en fournir les raisons.



NDLR : Il est tout de même étonnant que ce soit seulement en 2009 que le Vatican puisse s'apercevoir du manque de chasteté des curés centrafricains. Cela a commencé avec le premier de la cordée à savoir l'abbé Barthélemy Boganda qui a dû par la suite abandonner la soutane pour d'autres activités. On nage en pleine hypocrisie. Le célibat des prêtres en RCA comme ailleurs est une vue de l'esprit. Il ne faut pas prendre les enfants du Bon Dieu pour des ....

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Société