Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

23 mai 2009 6 23 /05 /mai /2009 14:37

 

 





Bangui, 23 mai 09 (C.A.P) - Finalement, les techniciens de la société d’aviation basée au Portugal à qui Bozizé a confié la réparation de son épave d’Hercules C 130 qui étaient revenus à Bangui il y a quelques jours, sont arrivés au bout de leur peine. Le fameux appareil a quitté Bangui ce matin et se trouve dans les airs. Première escale prévue : Cotonou, puis Dakar, Casablanca et enfin le Portugal.

 

Il faut rappeler que la réparation au Portugal de cette épave a été accordée par Bozizé à cette société pour la bagatelle de deux millions (2.000.000 d’euros) soit 1.500.000.000  (1,5 milliards) de F CFA. Lors de leur premier séjour à Bangui, les représentants de la société portugaise avaient perçu un acompte de cinq cent millions (500.000.000 F CFA) décaissé du trésor national au moment de la signature du contrat. Bozizé s’est engagé à solder le reste par des versements mensuels de deux cent cinquante millions (250.000.000 f CFA).

 

Selon nos informations, Bozizé avaient exigé lors de la signature de l’accord avec les Portugais que l’appareil lui soit ramené en septembre prochain car il entendait démarrer rapidement sa campagne électorale à l’intérieur du pays, naturellement à bord de son Hercules C 130.

 

On comprend ainsi pourquoi Bozizé tient à présider lui-même les réunions de trésorerie afin de disposer à sa guise des liquidités du trésor public, chose qui n’existe nulle part ailleurs dans le monde. Mais, la RCA est naturellement un pays à part.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique