Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

21 mai 2009 4 21 /05 /mai /2009 23:52



Source:
Humanitarian and Development Partnership Team - Central African Republic (HDPT CAR) Date: 18 May 2009


Points saillants

- Membre du gouvernement en visite au Nord-est

- Atelier de la revue à mi-parcours du CAP 2009

- Comité ad-hoc de révision du code électoral

 

Contexte et sécurité 


Accrochage entre APRD et éleveurs peulhs 


Entre le 11 et le 16 mai sur l'axe Béboura-Boguila, des accrochages ponctuels ont eu lieu entre certains éléments de l'Armée Populaire pour la Restauration de la Démocratie (APRD) et des groupes d'éleveurs peulhs rentrant de la transhumance du Cameroun vers le Tchad.

Les activités des humanitaires oeuvrant sur cet axe ont été perturbées par ces incidents qui se passeraient chaque année au début de la saison des pluies. 


Le Ministre de l'Administration du Territoire en visite au Nord-est


Le Ministre de l'Administration du Territoire et de la Décentralisation, M. Elie Ouéfio, a effectue une visite de travail dans les villes de Kaga-Bandoro, de Ndélé, de Ngarba situées au Nord-est du pays et Daha en territoire tchadien.

Cette visite, la première du genre pour une autorité gouvernementale, a été marquée par une réunion avec la communauté humanitaire du Bamingui Bangoran et contribuera aux actions de retour de la paix et de la stabilité dans cette région.


Actualités


Atelier de la revue à mi-parcours du CAP 2009


Le vendredi 15 mai a eu lieu à Bangui l'atelier de la revue à mi-parcours du Programme d'Aide Coordonnée (CAP) 2009. Cet atelier a permis aux humanitaires des agences des Nations Unies, des ONG nationales et internationales de revisiter le contexte sociopolitique et sécuritaire et identifier les besoins humanitaires afin de redéfinir les besoins stratégiques pour le reste de l'année.

Les participants ont passé en revue la mise en oeuvre des recommandations du Dialogue Politique Inclusif (DPI) et des activités humanitaires et ont mis en évidence :
 

- L'augmentation des besoins humanitaires ;

- La limitation d'accès aux humanitaires dans certaines zones surtout en saison des pluies ;

- La faiblesse de la capacité de réponse due au bas niveau de financement.

Différents groupes de travail ont été constitué pour réfléchir sur les contextes actuels et les contextes futures.

A l'issue des travaux de groupe, les secteurs suivants ont été jugé prioritaires : Santé, Eau et Assainissement, Protection et Education.


Considérant le niveau d'enrôlement des enfants après la campagne "Retour à l'école", l'Education a été identifiée comme secteur prioritaire pour permettre d'augmenter et améliorer la qualité de l'offre en termes de formation des maîtres-parents et fourniture des équipements et de manuels scolaires.

Les participants ont souhaité que le Relèvement précoce devienne un thème transversal au même titre que la question genre et le VIH/Sida.
 

La nécessité d'une révision du CAP tenant compte du temps et de la pertinence des projets par rapport aux nouvelles priorités stratégiques a été réaffirmée par les participants.

En guise de prévision, le plan de contingence sera mis à jour suivant le nouveau scénario du pire et un plan de contingence sous régional sera élaboré pour une préparation à l'urgence selon la dynamique politique et sécuritaire dans la sous région.
 

Selon M. Jean-Sébastien Munié, le Chef du Bureau de Coordination des Affaires Humanitaires (OCHA), « les thèmes traités ne clôturent pas le débat qui se poursuivra au sein des Clusters ».

Pour le Coordonateur Humanitaire a.i, M. Abari Mai Moussa, « cette assise constitue un centre d'intérêt de l'ensemble des participants, elle arrive dans un contexte particulier de la crise financière internationale. Les balises viennent d'être mises et les plans de réponse restent à venir ».


Comité ad-hoc de la révision du code électoral


Le comité ad-hoc chargé de la révision du code électoral centrafricain a été mis en place ce jeudi 14 mai par l'arrêté du Ministre de l'Administration du territoire et de la Décentralisation.


Ce comité qui dispose de 15 jours pour présenter son rapport est coordonné par le Ministre de l'Administration du territoire et de la Décentralisation et est présidé par M. David Zokoué, Président de l'ONG Integrated Community Development International (ICDI). Il comprend des entités venues du pouvoir public, des partis politiques de la majorité présidentielle, des partis politiques de l'opposition, des mouvements politico-militaires et la société civile.


Santé


Santé Sud : Appui alimentaire aux OEV
 

Dans cadre d'appui aux ONG pour la prise en charge des Orphelins et Enfants rendus Vulnérables (OEV), l'ONG Santé Sud à mis en place « le Programme d'Appui Alimentaire et Amélioration de vie ». Ce programme appuie 11 ONG nationales pour la prise en charge de plus de 1210 OEV dans le 3ème et le 8ème arrondissement de Bangui et la formation des leaders de ces ONG sur la gestion des vivres et les rapports.


Ce programme avec comme partenaire le Programme Alimentaire Mondial (PAM) a pour but l'appui aux familles avec des vivres pour l'alimentation des OEV et pour perspective de créer un réseau pour l'élargissement à toute la ville de Bangui.
 

En plus des appuis en kits scolaires et vestimentaires auprès des OEV, l'ONG Santé Sud avait, début février, renforcé les capacités en prise en charge psychologique et sociale des travailleurs sociaux associatifs intervenant auprès des OEV à travers la formation sur l'élaboration du projet institutionnel.

Début juin, à l'attention des associations du 3ème, 6ème et 8ème arrondissement, une autre formation sera organisée pour l'amélioration des conditions de vie des OEV sur la prise en charge juridique. L'objectif visé étant la reconnaissance du droit de l'enfant.

 

Pour plus d'informations : Rajmonda Zajmi, Santé Sud, (236) 75 04 93 83, rzajmi@yahoo.fr


Education


ADIFLOR : Don de 14.325 ouvrages scolaires


14.325, c'est le nombre de manuels scolaires et livres de bibliothèque donnés par l'Association pour la Diffusion Internationale Francophone de Livres, Ouvrages et Revues (ADIFLOR) aux établissements scolaires du primaire et secondaire centrafricains.
 

La cérémonie de remise de ces ouvrages s'est déroulée le mercredi 13 mai dans les locaux du Lycée d'Application de l'Ecole Normale Supérieure (LAENS) en présence des personnalités comme l'Ambassadeur de France, M. Vidon, le Ministre de l'Education nationale, M. Zawa et le Ministre Délégué à l'Education, M. Sall assisté des élèves, du corps enseignant et des parents d'élèves.

Cinq écoles de Bangui sont identifiées pour cette réception à savoir LAENS, l'Ecole Combattant, le Complexe Gaiwaka le Lycée Miskine et le Complexe Elim. Quelques maisons des jeunes et seize écoles primaires des inspections académiques de Bambari, de Berberati et de Bangassou recevront aussi ces ouvrages.

Selon M. Vidon « l'ensemble de ces dons se situe dans le cadre de la "mise en oeuvre accélérée de l'Education pour tous" ».
 

Pour toutes informations, veuillez contacter: UN OCHA RCA Boris Ngouagouni, ngouagouni@un.org

+236 70.18.80.61 Find more information on http://www.hdptcar.net/blog/

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Humanitaire