Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

21 mai 2009 4 21 /05 /mai /2009 00:29

 

 


(20/05/2009)

"La visite du président centrafricain au Vietnam marque une nouvelle étape dans le développement des relations entre les 2 pays", a estimé le président vietnamien, Nguyên Minh Triêt, lors de l'entretien qu'il a eu le 19 mai à Hanoi avec le président de la République centrafricaine, François Bozizé Yangouvonda, en visite au Vietnam.


 

Le chef de l'État vietnamien Nguyên Minh Triêt a accueilli le 19 mai à Hanoi le président de la République centrafricaine, François Bozizé Yangouvonda, et son épouse. C'est la première visite au niveau présidentiel de la République centrafricaine au Vietnam.

 

Juste après la cérémonie d'accueil, le chef de l'État vietnamien et le président centrafricain ont procédé à un échange de vues sur la situation de leur pays respectif et discuté des mesures à prendre pour développer les relations bilatérales d'amitié et de coopération multilatérales. Ils ont abordé également les questions régionales et mondiales d'intérêt commun.

Par la suite, les 2 chefs d'État ont assisté à la signature de l'Accord cadre de coopération entre les gouvernements des 2 pays. De leur avis, ce document servira de base juridique importante pour promouvoir les relations de coopération bilatérale dans tous les secteurs et ce, dans l'intérêt des 2 peuples.

 

Faisant partie des pays en voie de développement et étant les membres actifs de la Francophonie, le Vietnam et la République centrafricaine pourront renforcer leur coopération dans le commerce, l'agriculture, la santé, l'éducation, l'économie de défense, la sylviculture et l'industrie minière. "Le Vietnam constitue un partenaire prioritaire important en Asie", a affirmé le président centrafricain. Il a souligné que la République centrafricaine voulait profiter des expériences précieuses du Vietnam dans la coopération tripartite avec les pays africains, pour édifier un modèle similaire avec le concours de l'Agence internationale de la Francophonie.

"Un bel avenir s'ouvre pour la coopération entre le Vietnam et la République centrafricaine",
a affirmé le président François Bozizé Yangouvonda. Avant de préciser les secteurs à fort potentiel comme l'agriculture, la santé et l'éducation. "La volonté de renforcer la coopération a été affirmée et les efforts seront concentrés dans son application", a souligné le président centrafricain.

 

Le président vietnamien a affirmé que le Vietnam prenait en haute considération l'élargissement de la coopération avec la République centrafricaine et ses amis d'Asie, d'Afrique et d'Amérique latine. Le pays est prêt à partager ses expériences avec la République centrafricaine dans l'édification et le développement du pays. "Les services compétents des 2 pays sont encouragés à étudier les potentialités et les opportunités de coopération dans les domaines les plus compétitifs de chaque pays", a déclaré Nguyên Minh Triêt.

"De belles perspectives de coopération entre le Vietnam et la République centrafricaine sont observées dans plusieurs domaines dont l'économie, la santé, l'éducation et le refus de la misère",
a-t-il ajouté. Outre le renforcement des coopérations bilatérales, tripartites, via les forums internationaux, la valorisation des atouts de chaque pays constitue la mission immédiate.


Le même jour, le président centrafricain a été reçu par le secrétaire général du PC vietnamien Nông Duc Manh, pour qui cette visite constitue un témoignage des bonnes relations d'amitié et coopération entre les 2 pays. Le chef du PC vietnamien a affirmé que le Vietnam souhaitait développer ses coopérations multiformes avec les pays africains pour la paix, la coopération et le développement dans la région et dans le monde.

 

Le président centrafricain a eu le 19 mai également une rencontre avec le président de l'Assemblée nationale vietnamienne Nguyên Phu Trong. Ce dernier a sollicité un soutien de son interlocuteur pour favoriser les échanges entre les 2 organes législatifs. Il est temps de renforcer les relations bilatérales, a souligné le président centrafricain en ajoutant qu'il faut concentrer les efforts dans les secteurs où les 2 pays ont des atouts, non seulement au niveau bilatéral, mais aussi sur le plan tripartite et dans le cadre de la communauté francophone. 

Thê Linh/Courrier du Viet Nam

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Relations Internationales