Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

13 mai 2009 3 13 /05 /mai /2009 16:11






Monsieur le Président et cher frère,


J’ai appris avec une profonde émotion le décès du Professeur Abel Goumba, figure majeure de la scène politique centrafricaine. Votre pays perd là, l’un de ses valeureux fils dont le combat a été constant dans la marche de la République centrafricaine sur  les chemins de la paix, du progrès et de la démocratie.

Je voudrai alors, en cette douloureuse circonstance, au nom du peuple gabonais, du gouvernement de la République et en mon nom propre, exprimer ma fraternelle solidarité au peuple centrafricain et à vous-même ainsi que toute la compassion à la famille du disparu.


En même temps que nos condoléances émues, je vous prie d’agréer, Monsieur le président de la République et cher frère, l’assurance de ma haute considération.

 

El Hadj Omar BONGO ONDIMBA



Bongo salue la mémoire d’Abel Goumba




Jeune Afrique 13/05/2009


C'est la première communication du président gabonais depuis qu'il a quitté Libreville pour se reposer et être soigné à Barcelone (Espagne).


Le président gabonais Omar Bongo Ondimba a adressé ses condoléances à son homologue centrafricain François Bozizé, suite au décès lundi dernier à Bangui de l'ancien Premier ministre centrafricain Abel Goumba.

"J'ai appris avec une profonde émotion le décès du professeur Abel Goumba, figure majeure de la scène politique centrafricaine", a écrit M. Bongo Ondimba, dans une lettre de condoléances publiée mercredi à Livreville.

"Votre pays perd là l'un de ses valeureux fils dont le combat a été constant dans la marche de la République centrafricaine sur le chemin de la paix, du progrès et de la démocratique", a confié M. Bongo Ondimba à son homologue centrafricain.

Ce message est la première communication du président gabonais depuis l'annonce, le 6 mai dernier, de la "suspension" de ses activités pour faire le deuil de son épouse Edith Lucie décédée le 14 mars dernier à Rabat au Maroc.

Abel Goumba, décédé à l'âge de 83 ans, était fondateur du Front patriotique pour le progrès (FPP) de la Centrafrique et figure emblématique de l'opposition de ce pays.

Mandaté par la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC), le président Omar Bongo Ondimba avait offert une médiation dans la crise politique en Centrafrique.

 

 

Centrafrique : Décès du Professeur Abel Goumba




 BANGUI, République Centrafricaine, 13 mai 2009/African Press Organization (APO)/ — Le Bureau des Nations Unies pour la consolidation de la paix en Centrafrique (BONUCA), a appris avec une profonde tristesse le décès, le lundi 11 mai 2009, du Professeur Abel Goumba, Médiateur de la République, des suites d’une courte maladie.


 Grande figure historique et éminente personnalité dans l’évolution politique de son pays avant et après l’indépendance, le Pr Goumba était respecté pour son combat pour l’indépendance et la liberté du peuple centrafricain et pour son engagement en faveur des valeurs démocratiques. Tout au long de sa vie et dans tous les postes de responsabilité qu’il a occupés, le Professeur Goumba a toujours opté pour une approche de dialogue, de concertation et pour des solutions consensuelles et pacifiques. En tant qu’ancien Vice-président et ancien Premier Ministre de la République Centrafricaine, le Professeur Goumba a joué un rôle déterminant dans l’avancement du processus démocratique de la RCA.


 En rendant hommage à une éminente personnalité, le Professeur Goumba, dont la vie a été bien remplie au service de son pays, le Bureau des Nations Unies pour la consolidation de la paix en Centrafrique (BONUCA), qui a eu à travailler avec lui, et à bénéficier de sa grande sagesse, dans le cadre de sa mission de recherche de la paix, réaffirme la détermination de l’ONU à continuer à œuvrer inlassablement pour une paix durable en République Centrafricaine. Ceci en guise d’hommage bien mérité à la mémoire du Professeur Goumba.


 En cette circonstance et face à cette grande perte, le BONUCA présente ses sincères condoléances à la famille du Professeur Goumba ainsi qu’au gouvernement et au peuple de la République Centrafricaine.



SOURCE :
Bureau des Nations Unies pour la consolidation de la paix en Centrafrique (BONUCA)


 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Nécrologie