Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

11 mai 2009 1 11 /05 /mai /2009 10:16


 

Le Pr Abel Nguendé GOUMBA s'est éteint ce jour aux environs de 8 heures (GMT) à la clinique Chouaib à Bangui à l'issue d'une courte maladie. Il avait officiellement 83 ans. Le Pr Goumba était né le 18 septembre 1926 à Grimari dans la préfecture de la Ouaka en République centrafricaine.

Marié père de quinze (15) enfants dont :

  4 (quatre) Médecins Spécialistes (gynécologie, cardiologie, ophtalmologie,biologie) ;
  4 (quatre) Economistes ;
  3 (trois) Juristes ;
  1 (un) pharmacien ;
  2 (deux) Etudiants à l'Université de Bangui (Médecine,Gestion) ;
  1 (un) Lycéen.

I - ETUDES

- Primaires : 1932 - 1938 à Grimari.

- Secondaires : 1938 - 1945 à Bambari et William Ponty à Dakar (Sénégal).

- Supérieures : a) 1945 - 1949 à Dakar (Médecin d'outre-Mer) ;

b) 1964 - 1968 à Bordeaux (Doctorat en Médecine) ;

c) 1969 - 1971 et 1973 (Rennes) ;

d) 1970 - 1971 (Paris).


2) DIPLOMES

  Diplôme de Diététique Supérieure et Nutritionnelle Hospitalière (Bordeaux,1968) ;

  Diplôme de Médecine Tropicale (Bordeaux,1968) ;

 Diplôme de santé Publique, (Rennes 1969) ;

  Certificat d'Etudes Spéciale d'Action Sanitaire (Paris, 1970) ;

  Diplôme de Nutrition Humaine (Rennes, 1970) ;

  Diplôme de Statistiques Sanitaires et Démographiques (Rennes, 1971) ;

  Diplôme de Planification Sanitaire (Paris, 1971) ;

  Agrégation de Médecine de Santé Publique - Biologie (Paris, 1971) ;

Diplôme de Haute Etudes en Santé Publique (Rennes, 1973).

 

Le Pr Abel Goumba était une grande figure historique de l’Oubangui-Chari d’abord puis de la République centrafricaine, compagnon de feu Barthélemy BOGANDA, fondateur de cette République centrafricaine. Après la mort de ce dernier, il fut victime de beaucoup de tracasseries politiques et policières sous le régime de David Dacko. Il dut connaître de nombreuses années d’exil comme fonctionnaire international à l’OMS au Rwanda et au Bénin. Après la chute de Jean Bedel Bokassa, il a regagné son pays mais n’a jamais réussi à imposer son projet de société. Plusieurs fois candidat à l’élection présidentielle, il n’a récolté que des scores dérisoires tout en se vantant continuellement d’avoir les mains propres. "Maboko a vourou" 

Il fut nommé Premier Ministre du premier gouvernement de la transition consensuelle après le coup d’Etat du 15 mars 2003 du général François Bozizé contre le pouvoir de Ange Félix Patassé, avant de devenir vice-président de la RCA puis Médiateur de la République. Il a quitté la scène politique par la petite porte en ayant pas réussi à organiser correctement sa succession à la tête de son parti le FPO. C'est un de ses fils, Alexandre, qu'il a choisi pour sa relève politique, ce qui a déclenché une grande zizanie, voire des bagarres dans le parti comme dernièrement le 29 mars 2009 à Bobangui à la commération de la mort de Boganda, son inspirateur et modèle. Est-ce une ironie du sort ? 

Il avait publié récemment ses mémoires. Mémoires et Réflexions politiques du Resistant anti-colonial, démocrate et militant panafricaniste.: Abel Goumba  Préface du Pr Théophile Obenga. Ed. Diogene Senny, Janvier 2007

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Nécrologie