Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

30 avril 2009 4 30 /04 /avril /2009 18:58



                   Parfait Mbay

Bangui, 30 av (ACAP)-Le ministre d’Etat aux Transports et à l’Aviation Civile, Anicet parfait Mbay, a déploré, au cours d’un point de presse jeudi 30 avril 2009 à Bangui le crash d’un aéronef de la ‘’Société Bako’’, une compagnie privée centrafricaine, dans la localité de Kéngé (250 km de Kinshasa), en République Démocratique du Congo, entraînant la mort des sept (7) membre de l’équipage.

Parfait Mbay a expliqué qu’en janvier 2009, Bako Air a fait repositionner son aéronef sur l’aire de stationnement de l’Aéroport Bangui M’poko pour les entretiens de recyclage nécessaires au convoyage de l’aéronef à Hararé, au Zimbabwé, pour une grande visite.

« Sur la base de ces conclusions, l’aéronef a quitté Bangui le 24 avril 2009 en début d’après midi pour rejoindre Brazzaville, première étape de son routing »,
a-t-il poursuivi.

Il a également indiqué que l’équipage était constitué d’un commandant de bord, de nationalité congolaise, le copilote de nationalité congolaise, le responsable de la société Bako Air de nationalité Française, un Inspecteur aéronautique de nationalité centrafricaine, deux mécaniciens de nationalité camerounaise et un mécanicien de nationalité zimbabwéenne.

Le ministre d’Etat a par ailleurs annoncé qu’une délégation de haut niveau conduite par le ministre d’Etat à l’Aviation Civile quittera Bangui, ce jour 30 avril 2009, pour se rendre à Kinshasa en vue d’assister les autorités de ce pays et de participer aux activités habituelles en pareille circonstance.


Il convient de signaler que l’aéronef de marque Boeing 737-275A, initialement immatriculé au Canada, propriété de Fargo Bank, était exploité par Air Canada jusqu’en 2000. Racheté auprès de Fargo Bank par Eagle Aviation Technique, ledit aéronef est vendu à Monsieur Baba Bako, responsable de la Société « Bako Air ».

 
Un entretien plus approfondi (Check C 18) effectué a permis à l’aéronef de regagner Douala, au Cameroun le 21 décembre 2005 sur décision du propriétaire et est resté au sol plus d’un an avant de regagner sa base de Bangui en Août
2007.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Annonces et divers