Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

26 avril 2009 7 26 /04 /avril /2009 20:14



APA Bangui (Centrafrique) 25-04-2009 - Le Tchadien Bégoto Oulatar a été élu, vendredi à Bangui, président de l’Organisation des médias de l’Afrique centrale (OMAC) pour un mandat de trois ans, en marge de l’atelier sous-régional sur les médias et les élections en Afrique centrale, a appris APA.

Peu après son élection, M. Begoto Oulatar a fait observer que depuis la création de l’OMAC en 2006, « nous n’avons pas jusqu’ici mené des actions visant à faire connaître l’organisation ».


« Nous avons décidé de la rendre plus visible et de nous mobiliser pour rechercher les moyens pour pouvoir renforcer les médias d’Afrique centrale en réactivant la solidarité au niveau de la sous-région »,
a-t-il dit, soulignant que « nous voulons faire en sorte que les conditions de vie et de travail des journalistes soient améliorées à travers la négociation et la conclusion des conventions collectives dans chacun de nos pays ».


« Pour arriver à la conclusion d’une convention collective, il faut une structure et des patrons bien organisés, ainsi qu’une volonté politique au niveau des autorités du pays »,
a ajouté le nouveau président de l’OMAC.


Il a souhaité que cette organisation mène des actions de sensibilisation en direction des autorités politiques pour leur faire comprendre l’importance de la convention collective.


Outre le président, le nouveau bureau de l’OMAC comprend un premier vice-président, le Congolais Edouard Adzo Tsa, un 2ème vice-président, le Camerounais Norbert Ghana Ngamté, un secrétaire général, le Burundais Jean Jacques Ntamagara, un secrétaire général adjoint, le Gabonais Jean Yves Ntoutoume, un trésorier général le Centrafricain Mathurin Momet, un trésorier général adjoint, le Burundais Espérance Nijembazi.

 

Le tchadien, Begoto Oulatar, élu pour 3 ans à la présidence de l’OMAC
 

Bangui, 25 av. (ACAP-Les membres de l’Organisation des Médias de l’Afrique Centrale (Omac), réunis à Bangui, en marge d'un atelier sous-régional sur les médias et les élections en Afrique Centrale, ont élu, vendredi 24 avril 2009, le tchadien Begoto Oulatar pour un mandat de trois ans à la présidence de l’organisation.
 

Le nouveau président de l’Omac se trouve à la tête d'un bureau de 9 membres qui comprend le Congolais Edouard Adzo tsa et le camerounais Norbet Tchana Nganté comme premier et deuxième vice-présidents, le poste de Secrétaire général revenant au burundais Jean Jacques Ntamagara, qui sera secondé par le Gabonais Jean Yves Ntoutoumé.


Les postes de trésorier et trésorier adjoint reviennent respectivement au Centrafricain Mathurin Momet et à Espérance Nijembazi du Burundi. Le Rwandais Faustin Gacinya et le Congolais (de la Rdc) Kizito Mushizi joueront le rôle de conseillers.

 
« Nous avons décidé à la rencontre de Bangui, de rendre l’Organisation plus visible, de nous mobiliser pour rechercher les moyens pour pouvoir renforcer les médias d’Afrique Centrale en réactivant la solidarité au niveau de la sous-région », a indiqué M. Oulatar à l'issue de l'assemblée générale.

 « Nous voulons faire en sorte que les conditions de vie et de travail des journalistes soient améliorées à travers la négociation et la conclusion des conventions collectives dans chacun de nos pays », a –t-il déclaré en substance.

« Je crois que si on prend l’ensemble des pays de la sous région, je crois savoir que le Tchad, le Cameroun et le Congo Brazzaville ont signé la convention collective », a affirmé le Président, Begoto Oulatar

 Mais pour arriver à la conclusion d’une convention collective, a-t-il relevé, « il faut qu’il y ait une structure des patrons bien organisée, et une volonté politique au niveau des autorités du pays ».

 « Je pense que l’Omac va intervenir auprès des autorités respectives des États pour leur indiquer la nécessité qu’il y a de conclure cette convention collective », a-t-il conclu.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Relations Internationales