Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

22 avril 2009 3 22 /04 /avril /2009 22:11



APA-Washington (Etats-Unis)
22-04-2009 - La force de maintien de la paix des Nations Unies qui protège les réfugiés et les autres civils au Tchad et en République Centrafricaine ne dispose pas pour le moment de la moitié de ses effectifs, a déclaré le Secrétaire général de l’organisation mondiale, Ban Ki-moon.


“J’invite les Etats membres à fournir les troupes et les facilitateurs manquants, notamment les hélicoptères militaires capables de mener des missions nocturnes, pour permettre à la mission d’accomplir correctement sa mission”,
a-t-il écrit dans son rapport au Conseil de Sécurité publié mardi.


Le rapport indique que les effectifs actuellement déployés sont de 2.000 hommes soit moins de la moitié des 5.200 soldats autorisés par le Conseil de Sécurité de l’ONU pour la mission (MINURCAT) qui a pris le relais de la force européenne le 15 mars dernier, pour assurer la sécurité de la zone.


Mais même avec ce déficit M. Ban espère que cette force sera complète et totalement opérationnelle d’ici la fin de l’année, ajoutant cependant que de sérieuses difficultés persistaient, surtout s’agissant de la fourniture des équipements nécessaires, avec seulement 6 hélicoptères militaires promis sur les 18 qui ont été demandés.


Dans le rapport, le Secrétaire général renouvelle son appel à l’amélioration des relations entre le Tchad et le Soudan. Un tel progrès, a-t-il indiqué, permettrait d’améliorer la situation sécuritaire et humanitaire qui prévaut dans la région soudanaise du Darfour et de l’Est du Tchad, deux zones intimement liées.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Relations Internationales