Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

21 avril 2009 2 21 /04 /avril /2009 04:16




Bangui, 18 avril (ACAP) - Le Président de la République, François Bozizé a procédé vendredi 17 avril 2009, à l’installation du nouveau bureau exécutif de la Chambre de commerce, de l’industrie, des mines et de l’artisanat (CCIMA) de Bangui, élu le 1er mars dernier, en présence de l’Ambassadeur de France en Centrafrique M. Jean Pierre Vidon.
 

Il s’agit d’une équipe de huit personnes avec pour Président, M. Robert Ngoki qui présidait depuis 2005 le bureau exécutif provisoire de la Chambre de commerce de Bangui chargé de redynamiser la CCIMA.

 En dehors du bureau exécutif, des commissions spécialisées ont également été mises en place pour coordonner les activités des différents secteurs d’intervention de la CCIMA, notamment le commerce, l’industrie, les mines, l’artisanat et les prestations de services.
 

Pour l’Ambassadeur de France Jean Pierre Vidon, les élections consulaires organisées pour la première à Bangui vont permettre à la CCIMA de « reconquérir sa crédibilité et la confiance à l’égard des partenaires au développement » de la République Centrafricaine dans le domaine du commerce.

Selon lui, la CCIMA devrait désormais constituer « le pivot de la relance économique du pays » à travers la formation des entrepreneurs et la mise à disposition des hommes d’affaires des informations économiques fiables susceptibles de les inciter à investir en Centrafrique.


Le Président de la Chambre de commerce, M. Robert Ngoki a quant à lui rappelé les principales missions de son institution qui consistent entre autres à protéger et à promouvoir le commerce, l’industries, les mines, l’artisanat et les prestations de services en fournissant une assistance technique aux jeunes entrepreneurs et à représenter les opérateurs économiques auprès des pouvoirs publics.

 M. Robert Ngoki a indiqué que le nouveau bureau exécutif envisage durant son mandat de faire en sorte que la CCIMA redevienne « l’interface privilégiée entre le gouvernement et les opérateurs économiques et le principal organe de développement du secteur privé ».

Selon lui, le nouveau bureau exécutif dont il assure la présidence s’engage à donner une nouvelle vision à la CCIMA en vue de la mettre réellement au service des entreprises et des opérateurs économiques.

Il a enfin annoncé la réhabilitation du centre consulaire de formation, le développement du pôle d’études et d’informations économiques des activités des entreprises en exploitation ainsi que l’assistance aux jeunes créateurs d’entreprise.
 

Il convient de signaler que ces premières élections consulaires se situent dans le cadre des efforts de relance de l’économie de la République Centrafricaine à travers la promotion du secteur privé.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Economie