Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

8 avril 2009 3 08 /04 /avril /2009 19:03

 

Source: humanitaire et de développement de partenariat Team - Central African Republic (CAR HDPT)
Date: 07 avril 2009

par Louise Williams, de l'OCHA


Augustine a cinq enfants et est enceinte de six mois. Elle vit dans la brousse, non loin de son domicile, dans un petit village dans le nord ouest de la RCA. Augustine a fait une fausse couche de sa dernière grossesse et a reconstruit sa maison dans le village, se préparant à y revenir pour être plus près de l'hôpital où elle doit accoucher. Il y a six ans qu’elle et sa famille ont fui leur maison.


« Si les Tchadiens viennent et vous tirent dessus, resteriez-vous
ici? Je pense que vous choisirez de fuir loin de votre maison pour survivre. Nous avons reconstruit notre maison, nous reviendrons au village, la vie est meilleure dans le village - on peut obtenir un taxi moto pour la ville et des soins. Mais dès qu’il y a des coups de feu, nous allons retourner en brousse. "

 La vie en brousse


«Cela fait 6 ans maintenant. Nous souffrons du froid et des moustiques dans la brousse - les enfants n'ont pas de lits pour dormir. Il y a beaucoup d'enfants à charge, il est difficile de se laver et boire pour les enfants - tout est difficile pour nous parce que nous vivons dans la brousse. Comme pour la nourriture, si les enfants en ont, c'est la chose la plus importante - Dieu fera le reste. "


 
La vie de famille en brousse
 

«Pour une femme enceinte, c’est vraiment difficile. J'ai 5 enfants, ce devrait être mon 6ème. Mon sixième est mort né lors de ma dernière grossesse parce qu'il n'y avait pas d'eau potable. J'ai été amenée à l'hôpital, l'enfant a été retiré de mon ventre - Je porte maintenant mon septième enfant. "


 
L’avenir


«Je suis une femme, je ne connais pas les affaires des rebelles, je ne connais pas les affaires du gouvernement - ce que je sais, c'est que nous avons vécu dans la brousse et nous avons souffert. Dieu est celui qui m’a créé, je ne suis pas maîtresse de moi-même. S'il veut faire que les choses s’améliorent à l'avenir, il va le faire".

 Trouver plus d'informations sur http://www.hdptcar.net/blog/

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Humanitaire