Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

10 mars 2013 7 10 /03 /mars /2013 02:35

 

 

 

Eugene-Ngaikoisset.JPG

Eugène NGAIKOISSET

 

 

Radio Ndéké Luka Samedi, 09 Mars 2013 16:03


Une scène de jalousie s’est produite dans la nuit du 8 mars  au Bar Château bleu dans le 5e Arrondissement de Bangui. Le drame s’est soldé par 3 morts et 2 blessés par balles.


Selon le reporter de Radio Ndeke Luka déporté sur les lieux du drame, Monsieur X, un Policier a été alerté que son épouse était en train de flirter avec un autre amant dans cette buvette. Il n’a pas hésité à débarquer sur les lieux muni de son arme. L’amant, ayant aperçu son rival arriver, a eu juste le temps de se sauver.


« Nous étions ensemble dans le bar avec la femme en train de prendre de la bière et subitement la femme s’est levée pour devancer son mari  qui traverse la route en venant vers elle. Ensuite, les deux sont repartis de l’autre côté de la route. Arrivés au niveau du Commissariat du 5e Arrondissement, ils commençaient à se disputer. Quelques temps après, le mari a ouvert 3 balles sur sa femme avant de se donner la mort lui- même », raconte un témoin des faits.


Dans les sommations de Monsieur X, une balle perdue a atteint 2 Policiers en service au niveau du Commissariat du 5eArrondissement situé juste à proximité des lieux du drame. Les 2 blessés sont admis la nuit même à l’Hôpital Communautaire où ils bénéficient encore des soins.


« Alerté de l’incident, un cortège de la Police a débarqué sur les lieux au même moment que le Capitaine Eugène Ngaïkoisset. Dès l’instant même, il tirait des balles en l’air pour dissuader la foule. Ces balles ont atteint un jeune qui était également sur les lieux et en tomba  mort sur le champ », a précisé cette même source.

 

 

 

NDLR : Il faut encore s'attendre à ce que le tristement célèbre capitaine Eugène NGAIKOISSET alias "le boucher de Paoua" puisse encore bénéficier d'une totale impunité malgré cet homicide. C'est la règle en bozizie.!

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Annonces et divers