Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

4 avril 2009 6 04 /04 /avril /2009 14:28







LIGUE CENTRAFRICAINE                                 REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

DES DROITS DE L’HOMME                                            Unité-Dignité-Travail

(LCDH)

dliguecentrafricaine@yahoo.fr

CONSEIL EXECUTIF

N° 129/CE/09

 

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Les 29 et 30 mars 2009, il a été diffuse sur les ondes de la radio NDEKE LUKA un communiqué de M. Nicolas TIANGAYE, ancien président de la Ligue centrafricaine des droits de l’homme (LCDH).

Le même communiqué a été publié le 31 mars 2009 par les journaux.


Le Citoyen n° 3105 : « Me TIANGAYE Nicolas ancien président de la LCDH dénonce le nouveau bureau du Conseil exécutif présidé par M. BINDOUMI »

Le Confident n° 2097 « LCDH : Me Nicolas TIANGAYE désavoue Joseph BINDOUMI »

L’Hirondelle n° 2049 « TIANGAYE Nicolas dénonce l’attitude de BINDOUMI »

M. TIANGAYE Nicolas a ensuite transmis des copies de son communiqué à tous les organismes internationaux en RCA et à toutes les ambassades.


           
Dans ce communiqué rempli d’insultes gratuites et inutiles du genre « imposteur, trahison, inhumain, immoral, cynique…etc » M. Tiangaye qui est chef d’un parti politique CRPS en quête de publicité et imbu de sa personne, prétend que son auguste nom a été utilisé pour justifier le Conseil exécutif actuel.


           
Il cite de manière désordonnée les articles des statuts et du règlement intérieur de surcroît amendé au Congrès de juin 2002.

            Il utilise tout au long de ce communiqué le décès de Me GOUNGAYE Wanefiyo pour assouvir d’autres ambitions.

            Il prétend que l’actuel Conseil exécutif est illégal et illégitime.

            Le Conseil exécutif tient à relever ce qui suit :


           
1°) La qualité de membre fondateur et ancien président de la LCDH qu’utilise TIANGAYE Nicolas n’est pas statutaire.

L'article 7 des statuts dispose : « La Ligue Centrafricaine des Droits de l'Homme comprend des membres actifs, des membres Honoraires et des membres bienfaiteurs ».


           
2°) Le Congrès de Juin 2002 avait déjà tranché la question de la haine viscérale que voue TIANGAYE Nicolas à BINDOUMI Joseph.

            L'organe suprême de la LCDH avait désavoué TIANGAYE Nicolas devant les invités étrangers quand il voulait exclure BINDOUMI Joseph de l'Association.


           
3°) Monsieur BINDOUMI Joseph n'a jamais démissionné du Conseil Exécutif de la LCDH comme le soutient TIANGAYE Nicolas qui, aussi ridicule que cela puisse paraître prétend que « BINDOUMI n'assistait plus depuis 4 ans aux réunions de la LCDH du mandat de GOUNGAYE »  alors que lui même n'était plus membre du Conseil Exécutif après avoir démissionné pour se lancer dans une aventure politique.


           
4°) Le Conseil Exécutif relève que le mandat du Conseil Exécutif issu du Congrès de Juin 2002 était arrivé à terme en Juin 2005 ; que les membres du Conseil Exécutif ont protesté verbalement et par écrit contre la poursuite dans l'illégalité des activités de l'Association.


           
Les mandats des Comités d'Arrondissement, Préfectoraux et Sous­Préfectoraux étaient expirés et certains, ont du être renouvelés sans la présence du Conseil Exécutif.           

            Les arriérés de loyer du siège de la LCDH atteignent 12 mois.

            La sentinelle et le Planton ont chacun 17 mois d'arriérés de salaire.

            L’électricité, l'eau, le téléphone et le FAX ont été coupés.

            Toutes les communications de la LCDH étaient adressées aux différents contacts de son Président.

            Les grands dossiers de la LCDH étaient inconnus des autres membres du Conseil Exécutif et exposaient l'Association à la manipulation.

            C’est face à ce tableau sombre que tes militants, la Communauté nationale et internationale préoccupées, ont envisagé des solutions de sortie de crise.

             Une ONG Hollandaise nommée CORDAID a décidé de se porter au chevet  de la LCDH. Une première mission de cette ONG est descendue à Bangui au dernier trimestre de 2008 avant le décès de Maître GOUNGAYE-WANFIO.

            Une deuxième mission conduite par le Président de la Ligue tchadienne des Droits de l'Homme a séjourné à Bangui du 02 au 09 Mars 2009.

            Elle a rencontré toutes les personnes utiles pour la relance des activités de la LCDH.  

            Avec le Magistrat BINDOUMI Joseph cette mission a été reçu entre autre par le Ministre de la Justice Garde des Sceaux, et l'Ambassadeur de France lui même Ambassadeur de l'Union Européenne auprès de la CEMAC.

            De toutes les rencontres il a été conseillé à la LCDH de se restructurer pour convoquer le Congrès, et relancer les activités de l'Association.

             Le Secrétaire Général Adjoint chargé de l'Information, de la Formation et de la Communication, membre fondateur Joseph BINDOUMI a été chargé de cette mission.

Des  convocations ont été adressées à toutes les personnes ressources y compris Monsieur TIANGAYE Nicolas.


                       
L'ordre du jour portait sur:

                        1°) La relance des  activités de la LCDH

                        2°) Divers.

 

                        Monsieur TIANGAYE Nicolas n'est pas venu à cette réunion.


Conclusion


           
A) Le communiqué de M. TIANGAYE Nicolas est un acte hostile à la LCDH.

Il tend à empêcher la LCDH de recevoir les moyens dont elle a besoin pour installer ses comites d'Arrondissement de Bangui, ses Comités Préfectoraux et Sous­Préfectoraux, régler tes loyers, payer les personnels et convoquer le Congrès.

            B) Ce communique expose la LCDH, son Conseil Exécutif et son président, aux actes négatifs de tous les interlocuteurs du mouvement parmi lesquels les pouvoirs publics.

            C) Ce communiqué expose le peuple Centrafricain victime des violations actuelles, massives et systématiques des Droits de l'Homme à l'abandon.

            Le Conseil Exécutif actuel ne sera pas manipulé.

            Il  poursuivra sa mission jusqu'au' Congrès envisagé pour le dernier trimestre 2009 et cela contre le gré de TIANGAYE Nicolas.

            D’ailleurs le Conseil Exécutif achèvera au cours de ce mois d'Avril 2009 l’installation des Comités d'Arrondissement de Bangui.

            Il demande à tous ses militants de ne pas en vouloir à Maître TIANGAYE Nicolas pour cet acte rarissime au sein de l'Association.

            Il encourage les bienfaiteurs qui se sont engagés à aider la Ligue pour sortir de cette crise à continuer de le faire.

Fait à Bangui le 1er avril 2009

Le Vice-Président du Conseil exécutif de la LCDH

 

Abbé Célestin KETTE

 

 

AMPLIATIONS :

-large diffusion; ;

-Comité d'Arrondissement ;

-Comités Préfectoraux et

Sous Préfectoraux

-Organismes internationaux ;

-Ambassades ;

-FIDH;

-UIDH;

-CORDAID; ;

-Site Internat de la LCDH ;

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Droits de l'Homme et Liberté de Presse