Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

18 mars 2009 3 18 /03 /mars /2009 21:10

 



Bangui, 18 mars ( GABONEWS) – Le ministre d’Etat chargé de la Communication, du Civisme, de la Réconciliation nationale et du suivi du Dialogue, Cyriaque Gonda, a procédé ce mercredi, au lancement d’un projet baptisé « Expression et réconciliation », en faveur de la consolidation de la paix en République Centrafricaine, en présence de la Chargée d’antenne de l’UNESCO en Centrafrique, Hélène Cron.

Financé par le Fonds de consolidation de la paix des Nations Unies pour la Centrafrique à hauteur de 185 millions francs CFA, le projet « Expression et réconciliation » vise à accélérer le processus de réconciliation en Centrafrique.

« Ce projet vise à appuyer certaines communautés, notamment les jeunes, les artistes, les intellectuels et les journalistes, pour qu’ils contribuent à l’évolution des mentalités et aux efforts de réconciliation en République Centrafricaine », a indiqué Hélène Cron.

Elle a expliqué que le projet « Expression et réconciliation » prévoit l’appui à la création artistique du devoir de réconciliation et la diffusion à travers le pays de ces créations, l’organisation sous l’égide de l’Université de Bangui, d’une conférence sur « l’héritage culturel de la République Centrafricaine et la marche vers la paix » et l’encouragement des recherches sur la prévention des conflits.

Le projet envisage également d’appuyer les mécanismes institutionnels de réconciliation nationale dans le Nord du pays, l’organisation des manifestations populaires civiques, sportives et culturelles sur le toute l’étendue du territoire ainsi que le renforcement des capacités des journalistes sur la prévention des conflits.

 « Ce projet doit aller de l’avant rapidement pour accompagner les efforts du gouvernement dans la mise en œuvre des recommandations du Dialogue Politique Inclusif (DPI) », a conclu Hélène Cron.

Pour Cyriaque Gonda, le projet « Expression et réconciliation », par son caractère multisectoriel, a l’ambition de permettre au peuple centrafricain de « réapprendre les vertus du dialogue et le respect des principes des droits et devoirs des citoyens, les valeurs, les attitudes et les comportements tendant à rechercher des solutions pacifiques aux problèmes ».
« La réconciliation qui s’inscrit dans cette approche vise à encourager des comportements positifs, adéquats, susceptibles de promouvoir de bonnes habitudes au sein de la société centrafricaine »,
a-t-il ajouté.

 Signalons que le Fonds de consolidation de la paix appuie financièrement onze projets en Centrafrique dont deux sont confiés au ministère de la communication, à savoir le projet d’installation des radios communautaires et le projet « Expression et réconciliation », tous les deux étant déjà en phase d’exécution.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique