Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

15 mars 2009 7 15 /03 /mars /2009 23:49


NDLR : Ci-dessous, le texte intégral d'un tract publié et diffusé par les autorités de Bangui pour prendre la défense de l'homme d'affaires indo-pakistanais dont le gouvernement français a demandé l'extradition en France pour être jeté en prison puisqu'il a été condamné en appel à trois ans de prison ferme pour escroquerie. Quand un pouvoir en place en est réduit à diffuser des tracts, cela pose question...






REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

 

Unité – Dignité –Travail



*************************



APPEL DE LA JEUNESSE AU PEUPLE CENTRAFRICAIN

 

La Jeunesse centrafricaine suit avec beaucoup d’intérêt les tracasseries politico-diplomatiques et médiatiques dont est victime Monsieur Saifee DURBAR, Vice-Ministre centrafricain des Affaires Etrangères et de la Coopération.


La Jeunesse centrafricaine s’indigne de l’acharnement de la Justice française dicté par le Quai d’Orsay dont les architectes ne sont autres que les sulfureux DESLAIMES, Premier Conseiller et Gilles WINNER, agent de Renseignement Français de l’Ambassade de France à Bangui, réputés pour implications répétées dans la déstabilisation des régimes démocratiques en Afrique Francophone.


Tout en prenant à témoin l’Opinion Nationale et Internationale, face aux agitations politiciennes et néo-Colonialistes de la France qui foule aux pieds les Conventions qui reconnaissent l’immunité aux Représentants de l’Etat occupant de hautes fonctions à l’instar du Ministre Centrafricain Saifee DURBAR, la Jeunesse Centrafricaine met en garde les autorités françaises quant aux risques qu’encourent les intérêts français en République centrafricaine en cas d’éventuelle arrestation du Ministre Saifee DURBAR.


Elle en appelle à la vigilance de toutes les filles et fils du pays afin de barrer la route à la tentative ourdie de déstabilisation des institutions de la République orchestrée depuis Paris.

Elle demande par conséquent à toute la population centrafricaine de se mobiliser massivement dans la perspective d’actions d’envergures qui seront menées contre les intérêts de la France en République centrafricaine au moment opportun.


Fait à Bangui, le 27 Février 2009

 

LA JEUNESSE CENTRAFRICAINE

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Nation