Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

8 mars 2009 7 08 /03 /mars /2009 10:15

Bangui, 7 mars. (ACAP) Le ministre d’Etat à la Communication, porte-parole du gouvernement a annoncé vendredi 6 mars 2009 à Bangui, l’ouverture d’une enquête pour, pour déterminer les responsabilités des auteurs du meurtre du commissaire Samuel Samba, survenu le 6 mars 2009 à l’hôpital communautaire de Bangui, après un incident malheureux attribué à l’armée. 



 « Il s’agissait d’une intervention de maintien de l’ordre de la police militaire conduite par une équipe de l’armée dont en leur tête le lieutenant Gbangouma qui a tourné en une tragédie, à l’occasion de laquelle le Commissaire de la police Samuel Samba, grièvement blessé au niveau de la nuque, a succombé à ses blessures à l’hôpital Communautaire de Bangui », a précisé M. Gonda dans une déclaration radio-télévisée.

« Tous les auteurs sans exception seront arrêtés et traduits devant le tribunal pour des sanctions appropriées », a rassuré le Porte-parole du gouvernement, précisant que le président de la République a exigé que l’enquête se fasse dans un délai assez bref délai pour que les auteurs de cet acte soient sanctionnés.

Par ailleurs,  le gouvernement tout en comprenant les remords des populations du 5ème, du 8ème du 4ème arrondissements et des alentours, en appelle à la retenue et à la cessation des violences, en appelle aussi à l’arrêt de la défiance vis-à-vis de l’ordre des défenses, car la justice sera rendue , a conclu Cyriaque Gonda.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Communiqués