Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

26 janvier 2009 1 26 /01 /janvier /2009 01:45



 

AFP-LIBREVILLE, 24 jan 2009 - Le chef rebelle Timan Erdimi a été élu président de l'Union des forces de la résistance (UFR), structure qui rassemble les huit plus grosses factions rebelles tchadiennes, fondée en début de semaine, a annoncé l'UFR dans un communiqué transmis samedi à l'AFP.

 

"Les mouvements de la résistance nationale du Tchad, membres de l'Union des Forces de résistance, réunis du 22 au 24 janvier 2009 à Hadjer Marfain, ont procédé à la désignation par consensus du président de l'UFR. Le camarade Timan Erdimi a été élu président", affirme le communiqué qui précise que "le reste du bureau du bureau exécutif sera formé incessamment".

 

Hadjer Marfain est une ville qui se trouve à cheval sur la frontière tchadienne et soudanaise et porte le même nom dans les deux pays. "Cette étape si importante pour l'opposition armée tchadienne est une chance pour notre lutte et un espoir pour l'ensemble du peuple tchadien", indique le communiqué lu à l'AFP par le président de séance Abderraman Koulamallah, membre de l'Union démocratique pour le changement (UDC), "L'UFR s'engage, dès le renversement de la dictature, à mettre en place un pouvoir libre et démocratique conforme aux aspirations du peuple tchadien. Elle appelle tous les opposants à la rejoindre pour mettre fin au régime à bout de souffle d'Idriss Deby", conclut le communiqué.

 

Des sources concordantes au sein de la rébellion avaient fait part à l'AFP de la désignation de M. Erdimi vendredi en soirée par ses pairs mais l'élection officielle a eu lieu samedi. Dirigeant du Rassemblement des Forces pour le Changement (RFC), Timan Erdimi a été élu "par consensus" alors que trois candidats étaient pressentis, dont Adouma Hassaballah de l'Union des forces pour le changement et la démocratie (UFCD), selon les mêmes sources.

 

Le principal chef rebelle, le général Mahamat Nouri de l'Union des forces pour la démocratie et le développement (UFDD) et président de l'Alliance Nationale qui avait mené l'offensive sur N'Djamena en février 2008, a "lui-même proposé" Timan Erdimi, un des ses anciens rivaux, selon une source de la rébellion. Huit mouvements rebelles tchadiens ont mis fin à des mois de brouille pour créer l'UFR, dont l'objectif est de "libérer le peuple tchadien" et qui procédera à des "préparatifs militaires". "L'UFR va nous permettre de mieux lutter contre le régime", avait déclaré lundi à l'AFP Timan Erdimi, assurant que l'objectif était de "renverser le régime d'Idriss Deby".

 

Les mouvements négociaient depuis cinq mois. Un mouvement uni de rébellion, l'Alliance nationale (AN) dirigée par le général Mahamat Nouri, avait mené en février 2008 une offensive sur N'Djamena et avait été tout près de renverser le régime du président Idriss Deby Itno, retranché dans son palais. Des divergences étaient alors apparues au sein du camp rebelle pour désigner un chef et les rebelles avaient finalement été repoussés.

 

D'ethnie zaghawa comme Idriss Deby Itno, Timan Erdimi a notamment été directeur du cabinet de l'actuel président tchadien. Il a également dirigé Coton Tchad. Son frère jumeau Tom a aussi été un des hauts fonctionnaires du régime de Deby dans les années 1990, s'occupant notamment du pétrole. Timan Erdimi s'était brouillé avec Deby en 1996.

 

Il avait créé avec son frère le SCUD (Socle pour le changement, l'unité nationale et la démocratie, puis le Rassemblement des Forces démocratiques (RaFD) et enfin le RFC. Selon des observateurs, les combats entre les troupes de Timan Erdimi, qui a participé à l'offensive sur N'Djamena en 2008 avant de claquer la porte de l'Alliance nationale, et celles d'Idriss Deby Itno sont toujours particuliers puisqu'ils opposent des combattants appartenant parfois à la même famille.


Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Dépêches