Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

1 décembre 2008 1 01 /12 /décembre /2008 16:14

 

 

 

Bangui, 1er déc. (ACAP) - La célébration du cinquantenaire de la République Centrafricaine et l’organisation imminente du dialogue politique inclusif constituent deux événements importants qui se marient parfaitement, en ce mois de décembre 2008 dans la capitale centrafricaine, sous l’impulsion du Général d’Armée François Bozizé, Président de la République, Chef de l'Etat.

Arrivé au pouvoir en 2003, le Général Francois Bozizé a affirmé sa détermination à restaurer l’ordre public, assainir l’économie nationale, consolider la paix, réhabiliter l’Etat de droit bafoué, et les institutions démocratiques, véritables garant de la souveraineté nationale et de la dignité humaine en Centrafrique, terre de Zo Kwe Zo, de Barthélemy Boganda.

En cinq années de règne, le président Bozizé est considéré aujourd’hui comme le "dauphin incontesté, digne successeur de Boganda" qui a s'efforce de conjuguer les cinq verbes du père fondateur de la RCA, à savoir nourrir, instruire, soigner, loger et vêtir.

Parmi les actions salutaires posées par le chef de l’Etat, on peut citer sans risque de se tromper, l’inscription au budget 2009 du déblocage partiel des salaires des fonctionnaires et agents de l’Etat, bloqués depuis 1985, un acte qui vient détendre le climat social.

La capitale centrafricaine a redoré son blason d'antan de "Bangui la conquête, ville de pari"; le citoyen centrafricain est fier de targuer d’appartenir à un Etat souverain où les droits de l’homme sont respectés ou encore un parterre de chantiers sont entrepris.

 Le plus beau joyau du cinquantenaire est le beau jardin où sont dressés des monuments à l’honneur des anciens chefs de l’Etat.

 Dans cette ambiance de fête se prépare un autre événement décisif pour l'avenir du peuple centrafricain. Il s'agit de l'organisation du 05 au 20 décembre prochain à Bangui du dialogue politique inclusif tant attendu.

Selon le comité d'organisation de ces assises, les préparatifs vont bon train et les débats s'annoncent fructueux et constructifs. Car avec cinquante ans d'existence, la maturité politique devrait désormais faire ses preuves en République Centrafricaine.

Cinquantenaire de la République Centrafricaine, dialogue politique inclusif, tels sont "les événements positifs conjoints", liés par leur importance respective, dont va bénéficier le peuple centrafricain en cette fin d'année 2008, de sorte que l'année 2009 soit véritablement une année de renaissance et de reconstruction de la République Centrafricaine.

 

 

La France offre à la RCA des archives video sur son histoire

Bangui, 30 nov (ACAP) - L'Ambassadeur de France en Centrafrique M. Jean Pierre Vidon, a remis dimanche 30 novembre 2008, un lot de DVD relatifs à l'histoire du pays, au ministère de la Communication, à la veille de la célébration du cinquantenaire de la proclamation de la République Centrafricaine.

"Il s'agit d'images d'archive qui nous sont fournies par l'Institut national de l'audio-visuel (Ina). Ces images d'archive, il me paraissait important que la télévision centrafricaine puisse en bénéficier, au moment de célébrer le cinquantième anniversaire de la proclamation de la République", a déclaré M. Jean Pierre Vidon.

 Le Haut Représentant de la République de France a expliqué que ce sont des images importantes de l'histoire de la République Centrafricaine, qui ont été retrouvées à l'Ina, grâce à un travail de recherche.

 Selon M. Vidon, le matériel remis comporte un document antérieur qui remonte à 1944. "Il s'agit d'une visite du général De Gaulle en Afrique Centrale, en marge de la conférence de Brazzaville. Et le général De Gaulle s'est rendu notamment à Bangui. Ce sont des images de Bangui que j'ai remises", a-t-il indiqué.

 Il a également fait remarquer que le matériel comporte les images du Président Barthélemy Boganda, lors de sa visite à Paris en France le 10 décembre 1958, les images de la célébration du premier anniversaire de l'indépendance de la République Centrafricaine, le 1er décembre 1961 à Bangui avec le Président David Dacko, ainsi qu'un document comportant une interview du Président Dacko en 1965.

"Mon souhait c'est que des recherches puissent aller un peu plus loin, et que l'on trouve d'autres documents sur la République Centrafricaine", a-t-il déclaré.

"Je ne sais combien il est précieux, aussi bien pour un pays que pour un individu, de pouvoir retrouver des documents sur son histoire", a conclu M. Vidon.

Il convient de signaler que ce lot de matériels audio-visuels sur l'histoire de la République Centrafricaine a été réceptionné par le directeur de cabinet du ministère de la Communication, M. Philémon Dérant Lakoué.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Nation