Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

1 décembre 2008 1 01 /12 /décembre /2008 16:13

 

 

Bangui, Dimanche 30 Novembre 2008 - 17:09 (ACAP) - On s’achemine petit à petit vers la fin de la crise politico-militaire qui a plongé la République Centrafricaine dans un profond malaise social depuis quelques années. Les armes qui ont été retournées contre les paisibles citoyens, civils et militaires, d’une manière lâche, ou qui ont donné lieu à des dérapages, se sont quasiment tues, depuis l’Accord de paix global de Libreville au Gabon.

 Les responsables politico-militaires de la RCA, au lieu de se regarder en chien de faïence, ont finalement décidé ensemble privilégier le dialogue, seule voie de la recherche pacifique, des solutions aux crises que traverse le pays.

Les guerres fratricides, les atrocités multiples que le peuple centrafricain a connues, relèvent désormais du passé. A travers le dialogue politique inclusif qui va se dérouler du 5 au 20 décembre prochain, une nouvelle voie est dorénavant ouverte pour que les Centrafricains, sans considération aucune, puissent vaquer librement et paisiblement à leurs occupations quotidiennes, sur toute l’étendue du territoire national.

La tragédie a pris fin, un nouveau départ est amorcé avec une paix réelle et durable pour, un Centrafrique uni et fort, déterminé à livrer une lutte sans merci contre la pauvreté et le sous développement, en adhérant sans reverse à la philosophie de Kwa na Kwa (le travail rien que le travail), prônée par le Chef de l’Etat le Général d’armée François Bozizé, depuis son accession à la magistrature suprême de l’Etat.

Aujourd’hui, les actes de violence, la terreur, l’insécurité qui régnaient à l’intérieur du pays, empêchant les vaillantes populations de la RCA de mener dans la quiétude leurs activités agro pastorales, ne relèvent plus que du passé.

Avec l’annonce du retour de l’ancien président Ange Félix Patassé, de l’ancien ministre de la Défense nationale et président de l’Armée populaire pour la restauration de la démocratie (Aprd) et quelques autres personnalités politiques, pour participer au dialogue politique inclusif, ces assises tant attendues, donnent bonne augure pour le retour de la paix en Centrafrique.

Apl/acap

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Nation