Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

1 décembre 2008 1 01 /12 /décembre /2008 02:08

 

 

 

Arrivée à Paris de l’ancien président André Kolingba

 

 

Paris, 30 novembre 08 (C.A.P) – L’ancien président de la RCA, le général André Kolingba est arrivé vendredi matin 28 novembre à Paris par le vol régulier d’Air France, ont confirmé certains témoins qui l’ont aperçu débarquant à l’aéroport Charles de Gaulle de Roissy.

Alors que certains observateurs se sont posé la question de l’opportunité de la présence du président fondateur du RDC en France précisément au moment où plusieurs Centrafricains de la diaspora et autres personnalités politiques exilées en France depuis le coup d’Etat du général Bozizé s’apprêtent à descendre à Bangui pour prendre part au dialogue politique inclusif.

Selon des informations distillées par certains proches, le général Kolingba aurait tout simplement un rendez-vous médical avec son médecin le 1er décembre 2008, ce qui expliquerait sa venue à Paris et qu’il devrait rentrer aussitôt au pays pour prendre part au dialogue politique inclusif.

 

 

 

Plusieurs membres du gouvernement et des députés décorés en retard par Bozizé

 

 

 

 

 

 

Avant de s’envoler pour la conférence des Nations unies de Doha, le président Bozizé devait épingler quelques breloques sur la poitrine de ses ministres et des députés de la nation le jeudi 27 novembre. Malheureusement, le stock de médailles se trouvait à bord de l’unique vol régulier hebdomadaire d’Air France qui devait se poser le même jeudi matin à Bangui.

C’était compter sans les conditions météorologiques matinales sur la capitale en ce début de saison sèche. Bangui est en effet couvert d’intense brouillard, ce qui empêche tout atterrissage, l’aéroport Bangui Mpoko étant dépourvu des équipements techniques au sol pouvant permettre un atterrissage par tout temps.

L’appareil d’Air France a donc dû aller se poser à Brazzaville pour ne revenir à Bangui que vers 13 heures locales, une fois la brume dissipée. Du coup, c’est le lendemain que les décorations ont été épinglées sur les poitrines des dignitaires.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Nation