Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

13 novembre 2008 4 13 /11 /novembre /2008 23:14





 François Bozizé est un président tourneboulé, sous l'influence de moult réseaux qui se déchirent. Explications

Pour la signature du contrat de l’uranium de Bakouma avec Areva, c'est le Belgo-Congolais George Forrest, consul honoraire de France à Lubumbashi qui a été le « facilitateur » avec le conseiller spécial du président  Fabien Singaye (LC n°547). Le groupe français a payé une partie d’un bonus de 40 millions $ qui a permis de régler les salaires.

Vautre équipe qui négociait, de son côté  était constituée du Congolais Richard Ondoko, qui opère avec l’homme d’affaires  d’origine pakistanaise Saif Durbar (Kruger Brent UK ltd) et le neveu du chef de l'Etat, Sylvain Ndoutingaï, ministre des mines. Très introduit en Afrique du Sud, Ondoko  contrôle la société Hydro Finance qui ambitionne d1assurer la réalisation des projets énergétiques pour l’exploitation de Bakouma avec l’appui de groupes chinois. Ondoko et Durbar tentent par ailleurs de contrôler le permis Bambari (60 kg·d'or par an et d’importants gisements de fer) attribué initialement à Aurafrique (Axmin du groupe Addax & Oryx).

Une troisième équipe qui conseille chef de l’Etat  a pour chef de file Didier Pereira, qui a repris à Bangui Hôtel Oubangui (ex-Novotel) Celui-ci est le fils de Roger Pereira, ancien chef de protocole de l’ex-président congolais Pascal Lissouba, dont un autre fils, « Gérard » a épousé Patricia Obiang Nguema la fille du président équato-guinéen, Teodoro Obiang. Didier Pereira travaille avec Socrate Bozizé fils du chef, et Jean-Roger Ouéfio, neveu du chef de l'Etat.

Là compétition entre tous ces missi dominici s'est déplacée ces derniers jours sur les relations avec Israël. Avec son ami Philippe Solomon, consul honoraire en Israël Fabien Singaye avait monté un voyage privé du président centrafricain. En en Israël du 4 au 7 novembre. Des rendez-vous avaient été pris avec le maire de Jérusalem, les responsables de la bourse des diamants, plusieurs ministres (Gideon Ezra et Meir Shitreet), des dirigeants du kibboutz de Tzora (agriculture) des responsables du renseignement (Haim Manor Shabtai Shavit)… Un voyage qui a été annulé à la dernière minute, à l’initiative du ministre des affaires étrangères Dieudonné Kombo-Yaya - en relation avec Yaacov Revach un responsable du ministère israélien des affaires étrangères - et du DG centrafricain du protocole d'Etat, Stanislas Moussa-Kembé. A suivre ...

 

LC n° 552 du 13 novembre 2008

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique