Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

8 novembre 2008 6 08 /11 /novembre /2008 03:22





(Agence Centrafrique Presse 07/11/2008)

 Le Président de la Commission de consolidation de la paix pour Centrafrique auprès des Nations Unies, M. Jan Grauls, a annoncé jeudi, 06 novembre 2008 à Bangui, l’élaboration d’un document stratégique d’intervention de son institution, en faveur de la République Centrafricaine.

Cette annonce a été faite au cours d’une conférence de presse qui sanctionnait la fin d’une mission d’une semaine à Bangui, de la Commission de consolidation de la paix.

L'objet de cette mission était de s’enquérir des priorités, en terme d’activités à planifier pour appuyer le processus de consolidation de la paix en République Centrafricain.

Selon M. Grauls qui conduisait une délégation forte d’une quinzaine de personnes, le document stratégique dont il s’agit est une carte qui servirait à cibler les priorités du pays, à évaluer les efforts des Nations Unies en terme de financement et d'identifier les lacunes, en vue d'une intervention plus efficace dans le pays.

Il a expliqué que le document stratégique en question devrait également servir de plate-forme au travail de négociation et de plaidoyer de la Commission à l'endroit des bailleurs de fonds et les partenaires, en vue de les convaincre à s’engager davantage ou à se réengager en faveur de la consolidation de la paix en Centrafrique.

 Réaffirmant l’entière disponibilité de la communauté internationale à accompagner la République Centrafricaine dans sa reconstruction, M. Jan Grauls a fait remarquer que les efforts des Nations Unies ne pourraient réussir que si elles bénéficient d’un « soutien inconditionnel des autorités du pays. C’est-à-dire leur appropriation du processus de consolidation de la paix ».

Car "la création d'une commission de consolidation de la paix pour la RCA « est un geste de sympathie es Nations Unies à l’endroit du pays », a-t-il indiqué, rappelant les priorité de la Commission que sont la Réforme du secteur de la sécurité (RSS), la Bonne gouvernance, l’Etat de Droit, les Droits de l’Homme, c’est-à-dire la transparence et les pôles de développement.

« Nous quittons Bangui confiants, car la mission est venue à point nommé, des progrès se font en faveur de la consolidation de la paix », a affirmé M. Grauls, citant successivement la promulgation de la loi d’amnistie générale, la libération des personnes bénéficiaires de cette loi et la mise en place par le gouvernement d’un comité de lutte contre la corruption. « Ce sont des initiatives heureuses », a-t-il déclaré.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Nation