Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

5 novembre 2008 3 05 /11 /novembre /2008 01:42





APA Bangui 2008-11-04 (Centrafrique) Des milliers d’enfants meurent en République centrafricaine (RCA) des maladies liées au manque d’accès à l’eau potable, a déclaré, lundi à Bangui, l’ambassadeur de bonne volonté du Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF), M. Joël Madden, au cours d’une conférence de presse au terme d’un séjour d’une semaine dans ce pays d’Afrique centrale.

«En République centrafricaine, 176 enfants de moins de 5 ans sur 1.000 meurent chaque année, ce qui signifie qu’un enfant sur cinq ne vivra pas assez longtemps pour fêter son cinquième anniversaire», a affirmé M. Madden qui en plus de Bangui, la capitale, a séjourné à Sam Ouandjia et Patcho, dans le nord-est et le nord-ouest du pays, en compagnie de son frère cadet, le musicien et chanteur du groupe de rock américain Charlotte Good.

A Sam Ouandjia, une ville proche de la frontière avec la localité soudanaise du Darfour, attaquée à deux reprises l’année dernière, 47% des enfants succombent chaque année des suites de maladies liées à l’eau sale et aux mauvaises conditions d’hygiène, a poursuivi M. Madden.

Il a appelé le gouvernement centrafricain à s’impliquer davantage dans le secteur de l’eau et lancé un appel aux responsables des pays développés et aux jeunes générations afin qu’ils s’impliquent aussi un peu plus dans la recherche de solutions, afin que des maladies que l’on peut éviter ne puissent plus exister.

Selon M. Madden, le taux de mortalité maternelle atteint 1.355 pour 100.000 femmes en RCA, avec 50.000 naissances non assistées par an, notamment dans les régions en proie à la violence».

Toutes les préfectures confrontées à la violence en RCA peuvent désormais bénéficier d’un programme en faveur de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène grâce aux efforts de l’UNICEF qui a soutenu en 2007, des dizaines de projets nationaux liés à l’eau et concernant notamment la création et la restauration des puits pour les populations vivant dans le nord du pays, particulièrement affecte par le conflit.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Nation