Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

21 octobre 2008 2 21 /10 /octobre /2008 03:50




Source: Humanitarian and Development Partnership Team - Central African Republic (HDPT CAR)

Date: 20 Oct 2008


Points saillants

- Loi d'amnistie, promulguée par le Président Bozizé le 14 octobre, récusée par l'APRD

- Près de 15 millions de dollars accordés par la Banque africaine de développement pour le développement économique

- Tribunaux réhabilités dans quatre villes

- Route Azène-Ndélé rendue praticable

Contexte et sécurité

Loi d'amnistie récusée par l'APRD

La loi d'amnistie, un des préalables à la tenue du Dialogue politique inclusif devant rassembler en Centrafrique pouvoir, opposition, société civile et rébellions, a été promulguée par le président François Bozizé le 14 octobre.

Jean-Jacques Démafouth de l'Armée Populaire pour la Restauration de la Démocratie (APRD) a affirmé que cette loi d'amnistie était "inacceptable". Il conteste notamment qu'on ne peut regrouper et cantonner les combattants des rébellions en deux mois. Si le cantonnement n'a pas lieu dans ce délai prescrit par la loi, les rebelles perdront le bénéfice de l'amnistie.

Chef de l'immigration tué

Le commissaire Hervé Trépassé, Directeur-général de l'immigration, un service du Ministère de l'intérieur, a été tué le 15 octobre à Bangui. Il s'agissait apparemment d'un règlement de compte.

Actualités

Près de 15 millions de dollars pour l'économie

La République centrafricaine recevra un don de 14,8 millions de dollars destinés à l'appui du programme de réformes économiques du pays approuvé par le Conseil d'administration du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD).

La balance des paiements est financée par un don de 10,1 millions de dollars du Fonds africain de développement et un autre don de 4,7 millions de dollars provenant du compte d'excédents de la BAD, approuvés par le conseil d'administration le 15 octobre à Tunis. L'argent servira au financement du Programme d'appui aux réformes économiques 2008-2009 et de la réponse de la Banque à la crise alimentaire en RCA.

Le Programme économique vise à contribuer à l'amélioration de la gestion des finances publiques et à consolider la gouvernance économique dans le secteur public. Les ressources du compte d'excédents de la BAD seront utilisées pour acheter des intrants agricoles tels que les engrais, les semences améliorées et des outils agricoles afin d'accroître la production vivrière en RCA.

Tribunaux réhabilités dans quatre villes

Le Projet d'appui à la sécurité juridique pour le développement, au système judiciaire et aux droits humains (PRASEJ) vise à promouvoir une justice de proximité dans les zones cibles à l'intérieur du pays.

Le projet a remis huit véhicules aux juridictions de Bozoum, Bossangoa, Sibut et Kaga-Bandoro cette année au mois de février. Le PRASEJ a également terminé la réhabilitation des palais de justice de ces quatre villes au mois de septembre. Ces Tribunaux de Grande Instance ont été réceptionnés par le Ministère de la justice. Les avocats et leurs assistants, qui feront un travail de sensibilisation des populations sur l'accès au conseil juridique, ont été présentés aux autorités locales.

Par ailleurs, quatre régisseurs femmes et 12 gardiennes de prison ont reçu une formation de base à l'Ecole nationale de l'administration avant leur déploiement dans les zones d'affectation. A Bossangoa, un bâtiment à réhabiliter a été affecté pour servir de prison pour femmes.

Le PRASEJ, qui est dans sa seconde phase de mise en oeuvre, est le résultat d'une coopération entre le gouvernement centrafricain, le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et la France, qui finance la majorité de ces activités.

Pour plus d'informations : christian.ndotah@undp.org

Route Azène-Ndélé rendue praticable

L'ONG française Agence d'Aide à la Coopération Technique et au Développement (ACTED) a construit ou réhabilité 12 ponts et trois buses sur la route nationale 8 entre Azène et Ndélé, en coordination avec le Ministère de l'équipement et du désenclavement et en appui aux travaux de réhabilitation de la chaussée réalisés par l'Office national du matériel. Ces travaux conjoints ont permis de rendre à nouveau praticable, malgré la saison des pluies, cet axe routier essentiel pour atteindre les populations des préfectures de Nana-Gribizi et de Bamingui-Bangoran dans le nord-est du pays.

Le chantier a été réalisé grâce au travail de 386 journaliers qualifiés et non-qualifiés, recrutés parmi les personnes les plus vulnérables dans les villages à proximité de chacun des ouvrages. Ils ont été rémunérés en espèces et ils ont reçu un repas de midi fourni par le Programme Alimentaire Mondial (PAM) pendant les travaux. Les repas distribués ont permis de maintenir la motivation des équipes de travail tout en contribuant à leur équilibre nutritionnel et en permettant aux familles de faire quelques économies.

Depuis le 27 septembre, jour d'achèvement des ouvrages, les cours d'eau entre Azène et Ndélé peuvent être franchis toute l'année, et le temps du trajet routier est réduit d'un tiers. Le projet a été financé par le Fonds de réponse aux urgences (ERF), désormais remplacé par le Fonds humanitaire commun (CHF).

Ce projet s'inscrit dans la continuité des autres chantiers routiers mis en oeuvre par ACTED dans la Nana-Gribizi autour de Kaga-Bandoro ainsi qu'entre Kaga- Bandoro et Mbrés.

Pour plus d'informations : yannick.deville@acted.org

Coordination

Le réseau de relèvement précoce en action

Depuis le mois de juillet, le réseau de relèvement précoce, un des secteurs du dispositif de coordination humanitaire en RCA, est soutenu par un coordonnateur à temps plein mis à disposition par le PNUD. Le réseau de relèvement précoce a désormais multiplié ses activités avec l'élaboration d'un plan de travail et des lignes directrices, outils de mobilisation de ressources.

Par ailleurs, le réseau sert de sous-comité d'évaluation technique de propositions des projets de relèvement soumis pour financement au Fonds de consolidation de la paix. Ainsi, 20 projets ont été évalués. En outre, 12 projets ont été révisés et sélectionnés pour inclusion dans le Programme d'aide coordonné 2009 et trois projets ont été priorisés pour financement par le CHF.

Le réseau collabore également avec la cellule de la mise en oeuvre du Document de stratégie de réduction de la pauvreté. Enfin, il soutient le PNUD pour une étude d'état des lieux des actions de relèvement précoce des partenaires dans les zones de conflit.

Pour plus d'informations : ibrahima.sakho@undp.org

Pour toutes informations, veuillez contacter: UN OCHA RCA
Nancy Snauwaert, snauwaert@un.org|+236 75 54 22 78
Gisèle Willybiro, willybiro@un.org|+236 75 54 90 31

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Nation