Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

20 octobre 2008 1 20 /10 /octobre /2008 00:26

Ndlr Centrafrique -Presse : Le document ci-dessous qui émane des services de communication de l''APRD, renseigne, s'il était établi que les faits et propos ici rapportés sont vrais, sur les méthodes et pratiques des soldats envoyés sur le terrain par Bozizé et son fils Francis dans le Nord. Malgré les nombreux accords qu'ils ont signés avec les mouvements armés, notamment avec l'APRD, ils nourrissent toujours l'espoir d'en découdre avec elle militairement. Malheureusement pour eux, ils n'en ont pas la capacité opérationnelle en dépit de leurs gesticulations, et ce sont les innocentes populations rurales qui en payent les pots cassés avec les violences inouies, les violations de droits de l'homme et autres exactions. L'APRD prend au moins la peine d'interroger les prisonniers devant des éléments de la Croix rouge.




Témoignage de Félix 

 

Un élément de la force locale appelée communément section « Balaka » du village Talé dans la sous préfecture de Paoua, a été appréhendé le 12 octobre 2008 par les éléments de l’APRD sur l’axe Paoua-Bozoum et conduit à la base pour audition. L’intéressé s’appelle KAMABO Félix, il est âgé de 27ans, domicilié à Talé, village dans lequel, un détachement des FACA a profité du cessez le feu qu’observe l’APRD pour s’installer.

 

En effet, Félix a été interrogé le 13 octobre 2008 par les responsables militaires de l’APRD en présence de SOFIA, la Sous Déléguée du CICR de Paoua, TIMO l’assistant du CICR de Paoua et de Bernadette la grande sœur de Félix, domiciliée au quartier traitant de Paoua, chez qui, Félix venait pour se réfugier accompagné de sa petite famille.

 

L’APRD a invité le CICR à participer à l’interrogatoire de Félix et est chargé de le ramener à ses parents à la fin de son audition. KAMABO expliquait à l’auditoire que la section « Balaka » de Talé est en débandade après la défaite enregistrée face à l’APRD et la majorité des éléments a fuis vers le Cameroun et lui a préféré regagner sa grande sœur à Paoua avec sa petite famille. N’ignorant pas la présence de l’APRD sur la route, il a jugé mieux s’expliquer auprès de l’APRD que d’aller en aventure.

 

Au cour de l’interrogatoire, KAMABO Félix a laissé entendre que les éléments de la section « Balaka » de Talé ont été manipulés par le maire de la commune MOM, de la sous préfecture de Paoua, nommé YONGORO Roger et le prêtre de l’église catholique de Bozoum, Mr OROYO, dont le premier est chargé du ravitaillement en logistiques et de faire consommer la potion anti balle préparé au bon soin par un marabout de l’ethnie Mbaya nommé ABOU , basé aussi à Talé et le deuxième est chargé du soutien alimentaire en livrant des sacs du riz et du sucre, accompagnés de 10.000frs par semaine.

 

Les deux responsables cités ci haut, reçoivent des instructions de la part de Francis BOZIZE et deux autres commanditaires, notamment le colonel NGAIKOUMA et le colonel LEMBE. L’instruction consistait à bloquer la progression de l’APRD en utilisant la milice de la localité qui sera soutenue par les militaires basés à Bozoum et c’est au cours de l’exécution de ces instructions que les jeunes de la localité se sont rendus compte plus tard que le maire usait de leur ignorance pour se positionner auprès du pouvoir en place en vendant la vie des bras valides de sa commune.

 

Cela s’explique par le non effet de la potion consommée face à l’APRD et les militaires qui avaient la charge de les soutenir se mettaient en arrière plan pendant l’affrontement et qui les utilisaient comme chair à canon. C’est ainsi les jeunes quittaient le village et les parents de ces jeunes sont obligés de s’en prendre au maire qui est contraint à son tour de fuir vers Bangui accompagné de son marabout.

 

 

 

Le Colonel Laurent DJIM WOEI

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique