Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

25 septembre 2008 4 25 /09 /septembre /2008 22:39





NEW YORK 25 septembre 2008 (AFP) — Le Conseil de sécurité a prorogé de six mois mercredi le mandat de la Minurcat, la force de l'ONU chargée dans l'est du Tchad et le nord-est de la République centrafricaine (RCA) de protéger les civils touchés par le conflit au Darfour voisin.

Dans une résolution rédigée par la France, adoptée à l'unanimité de ses quinze membres et numérotée 1834, le Conseil renouvelle jusqu'au 15 mars le mandat de la Minurcat.

Cette mission de police de l'ONU, appuyée militairement par une force de l'Union européenne (Eufor Tchad-RCA), avait été approuvée par la résolution 1778 en septembre 2007.

Le Conseil invite le secrétaire général, Ban Ki-moon, à terminer le plus tôt possible le déploiement de la Minurcat, qui est encore incomplet. Fin juillet, la force n'avait que 233 personnels en uniforme sur le terrain sur un total de 350 autorisés par la résolution 1778.

Le Conseil exprime "l'intention d'autoriser le déploiement d'une composante militaire de l'ONU pour prendre la relève de l'Eufor".

M. Ban a recommandé, dans un rapport au Conseil la semaine dernière, l'envoi de 6.000 Casques bleus au Tchad et en Centrafrique pour remplacer l'Eufor à l'expiration de son mandat en mars.

L'Eufor est chargée de veiller à la sécurité de la Minurcat, de faciliter le travail des humanitaires et de protéger les réfugiés du Darfour dans l'est du Tchad et le nord-est de la Centrafrique, ainsi que les déplacés tchadiens et centrafricains, soit plus de 450.000 personnes.

Son mandat d'un an expire le 15 mars 2009. Elle compte environ 3.300 hommes, dont plus de la moitié fournis par la France. La question de sa neutralité a plusieurs fois été posée en raison de sa dominante française et du soutien accordé par l'ancienne puissance coloniale au régime du président tchadien Idriss Deby Itno.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Dépêches