Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

16 septembre 2008 2 16 /09 /septembre /2008 21:38




APA Bangui (Centrafrique) 2008-09-16 Quarante établissements scolaires privés ne répondant pas aux normes requises en matière d’éducation viennent d’être fermés en Centrafrique sur instruction du ministre délégué à l’éducation nationale, M. Ambroise Zawa, a appris APA.

«Infrastructures inadaptées et délabrées, cadres inappropriés et inadéquats, fonctionnement illégal et non conforme aux programmes officiels d’enseignement en vigueur en République centrafricaine» sont les principaux griefs retenus contre ces établissements scolaires, fermés à la suite d’un arrêté ministériel signé vendredi dernier par M. Zawa.

«Il est reproché aux promoteurs des établissements privés l’inobservation des dispositions de l’arrêté portant création des établissements privés», a expliqué le directeur général des enseignements de l’information et de partenariat, M. Clément Ngoaka.

«Ces mesures coercitives du ministre délégué à l’éducation ont pour but d’amener les promoteurs des établissements privés à se mettre en règle, pour ceux dont les infrastructures ne sont pas adaptées», a-t-il précisé.

L’ancien ministre de l’éducation nationale Charles Armel Doubane avait également décidé de la fermeture des établissements privés illégaux, dans un arrêté publié le 17 juillet 2007.

Pour sa part, l’arrêté portant ouverture des établissements scolaires privés en Centrafrique a été pris en 1997 par le ministre de l’éducation nationale de l’époque, M. Albert Mbério.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Société