Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

10 septembre 2008 3 10 /09 /septembre /2008 11:59





Nous venons d'apprendre ce matin 10 septembre 2008, l'arrestation par la police politique de Bozizé et la détention de Me GOUNGAYE Wanfiyo Nganatouwa, à la SRI.

Avocat au barreau de Centrafrique, Me GOUNGAYE est Président de la Ligue centrafricaine des droits de l'homme (LCDH) ainsi que du Bureau de coordination des signataires du Manifeste pour un Dialogue politique véritablement inclusif en Centrafrique. Il est connu pour ses prises de position courageuses contre les nombreuses atteintes graves aux droits fondamentaux humains en Centrafrique, l'autoritarisme, la dictature et la mauvaise gouvernance du régime de BOZIZE.  

 Cette arrestation scandaleuse de Me GOUNGAYE prouve à suffisance que le régime en place est aux abois et ne reculera devant rien pour assurer sa pérennité au pouvoir afin de poursuivre impunément la prédation des ressources du pays. Il tente par tous moyens de bâillonner, au pire d'éliminer physiquement ceux qui refusent de se soumettre à ses désirs.

On ignore pour l’instant ce qui est reproché à Me GOUNGAYE par le pouvoir de BOZIZE mais une chose est sûre : le combat du président de la ligue centrafricaine des droits de l’homme et ses multiples activités pour obtenir la tenue d’un vrai dialogue politique inclusif déplaisent énormément à Bozizé et son clan, notamment à son tristement célèbre procureur de la République Firmin Feindiro. Ils franchissent à présent le rubicon en arrêtant Me GOUNGAYE. C’est la preuve que désormais, ils ne reculeront devant rien dans l’usage de la force pour assujettir les Centrafricains. Me GOUNGAYE doit être remis en liberté sans condition.

Centrafrique-Presse

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Nation