Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

28 août 2008 4 28 /08 /août /2008 20:33




C’est plus fort que lui. Il fallait que Bozizé puisse absolument rappeler à ses côtés son homme de main et complice des sombres trafics et autres juteux dessous de table, le tristement célèbre Côme Zoumara. Il vient de le nommer ministre conseiller porte parole de la présidence.

Il avait déjà vainement tenté il y a quelques mois de le nommer à la tête de son cabinet mais son intention avait été ébruitée et avait déclenché une levée de boucliers tous azimut non seulement au sein du cabinet présidentiel mais également dans certaines chancelleries à Bangui. C'est Michel Gbézéra qui a pris la place par défaut. Celui-ci est d'ailleurs en vacances depuis plus d'un mois en Belgique.  

Côme Zoumara est avec Sylvain Ndoutingaï du ministère des mines, un de ces ministres de Bozizé que Nicolas Sarkozy avait ouvertement épinglés comme corrompus sans donner leurs noms, lorsqu’il avait reçu le même Bozizé en coup de vent le 19 novembre 2007 à l’Elysée. Si Bozizé tient tant à Côme Zoumara, c’est qu’il a ses raisons.

Comme deux larrons en foire, ils sont complices dans divers business dont ils se partagent les retombées notamment la vente des passeports lorsque ce dernier fut ministre des affaires étrangères, une ténébreuse affaire de vente de pétrole avec le Venezuela, la vente de l’immeuble qui abrite la chancellerie centrafricaine à Bruxelles et enfin l’extorsion de fonds à AREVA à propos de l’uranium de Bakouma pour laquelle Bozizé a chargé Côme Zoumara de prendre contact avec AREVA mais lorsque celui-ci s’est fait prendre, Bozizé a fait l’ignorant en laissant son émissaire se dépatouiller tout seul avec Ndoutingaï.

Bozizé, c’est bien connu, a le chic de n’attirer et ne s’entourer que de truands, de nullissimités  à mauvaise moralité tels que les Côme Zoumara, Sylvain Ndoutingaï, Thierry Maléyombo, Cyriaque Gonda, Levy Yakité au douteux pédigrée et dont l’équilibre mental est fortement sujet à caution comme Fidèle Ngouandjika qui se targue de porter des costards à plus d'un millier d'euros.

Quant à Zoumara, il se vante d'avoir des comptes bancaires bien garnis et de passer des vacances à ses frais avec toute sa famille aux USA. A force de tenir à ces tristes célébrités de ce genre à ses côtés, ils finiront par chavirer tous ensemble.En même temps que Zoumara, l'ancien de Gonesse Henri Grothe, a été nommé directeur de cabinet au ministère de l'urbanisme et du logement.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com