Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

12 août 2008 2 12 /08 /août /2008 17:21



BANGUI, République Centrafricaine, 12 août 2008/African Press Organization (APO)/ — Le Représentant spécial du Secrétaire Général des Nations Unies en Centrafrique a eu lundi, une séance de travail avec Le vice-amiral de la RD Congo, Hilaire MOKO qui a pris le commandement de la force militaire de la Mission de consolidation de la paix dans ce pays (MICOPAX) sous l’autorité de la Communauté économique des Etats de l”Afrique centrale (CEEAC). La mission qui comprend à la fois une branche civile et une branche militaire doit être coiffée par un représentant spécial civil, le gabonais Albert AKOUENDEGUE.

Le Vice-amiral a fait part de sa volonté de travailler étroitement avec le Bureau de l’Organisation des Nations Unies en Centrafrique (BONUCA) dans la mesure où les mandats des deux institutions se rencontrent. L’Ambassadeur François Lonseny FALL a, pour sa part, souhaité que la MICOPAX réussisse sa mission, qui est d’opérer plus en profondeur sur le territoire afin de rétablir la sécurité.

Rappelons que cette mission, essentiellement constituée de militaires a, désormais, une branche civile, ainsi qu’une composante police et gendarmerie. Jusqu’à présent la FOMUC (500 militaires déployés depuis 2002) comprenait des contingents issus de la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (C.EM.A.C). Elle s’est élargie à la Communauté économique des Etat de l”Afrique centrale (C.E.E.A.C), après l’accord de Brazzaville d’octobre 2007 entre les chefs d”Etat de cette communauté.

La C.E.M.A.C comprend le Tchad, le Centrafrique, le Gabon, le Congo, le Cameroun et la Guinée équatoriale. Créée en 1983, la C.E.E.A.C regroupe, en plus de ces six Etats, l’Angola, le Burundi, la République Démocratique du Congo (R.D.C) ainsi que Sao Tomé et Principe. Ces pays membres participent aux différents contingents constitués de militaires, policiers et gendarmes.

A ce jour, en plus des contingents militaires, le contingent de la police compte 150 officiers originaires de l’Angola et celui de la gendarmerie 20 gendarmes en provenance du Gabon. La mise en place totale de la mission est encore encours. Les mêmes contingents vont rester jusqu’à décembre. La MICOPAX est renouvelable par tranche de six mois jusqu’en 2013.

 

SOURCE : NATIONS UNIES

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Relations Internationales