Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

11 août 2008 1 11 /08 /août /2008 23:47

 


APA Bangui 2008-08-11 (Centrafrique) Le personnel de la Société centrafricaine des télécommunications (SOCATEL) a déclenché lundi un mouvement de grève de huit jours pour exiger le paiement de trois mois d’arriérés de salaire et l’achat de matériels de travail a constaté APA sur place à Bangui.

La grève a été décidée à l’issue d’une assemblée générale du personnel tenue vendredi dernier à Bangui. Les grévistes ont décidé de n’assurer aucun service minimum, pour mettre la pression sur le gouvernement afin qu’il débloque la somme de 1 milliard de FCFA destinée à payer leurs arriérés de salaires.

Le Président de la Confédération centrafricaine des travailleurs chrétiens (CCTC), Salvador Ngoh, a expliqué que les tergiversations du ministre des postes et télécommunications, Fidèle Gouandjika, sont à l’origine du durcissement du mouvement.

Lors de la grève d’avertissement observée par le personnel de la SOCATEL les 16 et 17 juillet denier, M. Gouadjika avait annoncé le déblocage d’une somme de 1 milliard de FCFA par le gouvernement pour résoudre les problèmes de cette entreprise d’Etat.

M. Ngoh a indiqué qu’une partie de l’argent devait servir à acheter des équipements techniques alors qu’une autre sera affectée aux volets social et commercial et pour niveler les comptes de la SOCATEL dans les établissements bancaires de la place.

«Si aujourd’hui ou demain, le ministre des télécommunications remet le chèque, nous appellerons le personnel à reprendre le travail », a indiqué M. Ngoh.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Société