Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

24 juillet 2008 4 24 /07 /juillet /2008 17:03



APA-Niamey (Niger) 2008-07-23 - L’inculpation du président soudanais Omar El Béchir pour crimes de génocide par le procureur de la Cour pénale internationale (CPI) est une poursuite « politique et non judiciaire », a affirmé mercredi à Niamey, Mohamed Al Madani, le Secrétaire exécutif de la Communauté des Etats sahélo sahariens (CEN-SAD).

« Ce sont des poursuites politiques et non judiciaires, car ceux qui commettent des crimes en Europe, en Amérique, personne ne les poursuit », a déclaré Al Madani, ajoutant que son institution condamne « énergiquement cet acte ».

Selon lui, l’acte d’accusation présenté par le procureur argentin Luis Moreno-Ocampo, « est une politique d’intimidation vis-à-vis des pays africains. Il y a toujours la politique de deux poids deux mesures », a-t-il dit.

Le Secrétaire exécutif de la CEN-SAD a estimé que « les Africains doivent répondre avec beaucoup de force à ces provocations ».

Parlant du procureur de la CPI, Al Madani a affirmé qu’un « petit procureur qui lance un mandat d’arrêt contre un chef d’Etat africain en exercice, c’est même un mépris pour l’Afrique ».

Le Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine (UA) tenu à Sharm El Cheikh, en Egypte, en fin juin, a rejeté toute éventualité de poursuite à l’encontre d’un chef d’Etat africain ainsi que la compétence universelle des procureurs de ce genre (le procureur de la CPI)..

« S’il y a une poursuite, ce sera en Afrique, par des Africains, par des tribunaux africains », a soutenu Al Madani.

Le président el-Béchir est menacé, depuis plus d’une semaine, d’un mandat d’arrêt international, accusé de génocide au Darfour.

Il se trouve depuis mercredi au Darfour, la province ouest du pays, où des milliers de personnes sont mortes depuis le début d’une guerre civile, en 2003.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Relations Internationales