Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

23 juillet 2008 3 23 /07 /juillet /2008 03:23



APA Bangui 2008-07-22 (Centrafrique) Chaque société forestière en Centrafrique verse annuellement 1.620. 000.000 de FCFA à l’Etat centrafricain, selon le directeur général des eaux, forêts, chasses et pêches, Théodore Mbaro.

Les recettes générées par l’exploitation forestière se chiffrent entre 7 et 9 milliards de FCFA, a indiqué M. Mbaro, dans une déclaration à APA en prélude à la journée de l’arbre célébrée le 26 juillet prochain sur le thème «l’arbre, la paix contre la pauvreté».

Depuis 2002, le gouvernement centrafricain a mis en place une politique d’aménagement de la forêt basée sur une gestion rationnelle et durable à laquelle ont été impliquées la population, l’administration, les ONG locales et les pygmées.

La Centrafrique fait partie des pays du bassin du Congo, le 2ème poumon vert de la planète après l’Amazonie. Ce pays enclavé est membre de la Commission des forêts d’Afrique centrale (COMIFAC), organisation créée en 1999 pour coordonner les activités et initiatives sous-régionales en rapport avec la conservation et la gestion durable des forêts du bassin du Congo.

 

Ndlr. Centrafrique-Presse : Il serait intéressant de connaître l’identité et le nombre de ces sociétés forestières ainsi que les montants réels qu’elles versent annuellement à l’Etat centrafricain. On pourrait ainsi savoir si les sociétés de Bozizé via des prête-noms versent aussi ces milliards à l'Etat. Puis on aimerait aussi connaître l’usage et la destination de ces milliards. ce directeur en dit beaucoup et pas assez. On comprend pourquoi Bozizé a nommé sa sœur Yvonne Mboissona à la tête de ce ministère. On comprend encore mieux pourquoi Bozizé délivre selon son bon vouloir les permis forestiers en violation des textes règlementaires  et procédures en vigueur afin de profiter tirer le maximum de profit de l’exploitation de la forêt centrafricaine en cercle familial restreint .  

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Economie