Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

17 juillet 2008 4 17 /07 /juillet /2008 02:03



 

16/07/2008 19:10 par Yves Laurent Goma
 



         Monique Renéyo

La présidente de l’Association des centrafricains du Gabon (ACAG), Monique Reneyo a salué mardi à Libreville l’action de la Force multinationale de maintien de la paix en Centrafrique (FOMUC) dont le mandat qui a duré 6 ans a pris fin le week-end dernier et souhaité la bienvenue à la Mission de consolidation de la paix en Centrafrique (MICOPAX 1).


« Nous saluons les militaires gabonais qui ont dirigé cette force pendant six ans », souligne la déclaration de l’ACAG dont une copie est parvenue à Gabonpage.


« Pendant leur séjour en terre centrafricaine, les militaires gabonais ont fait montre d’un professionnalisme sans pareille. A Bangui, les populations civiles ont accueilli les soldats gabonais comme des frères à qui ils ont ouvert leur cœur et offert leur hospitalité », ajoute le texte.

« Sous le commandement du Gabon, les forces de la CEMAC ont apporté aux Centrafricains ce qui leur manquait. La paix, la liberté et la tranquillité. L’arrivée de ces forces a mis fin à la terreur qui régnait dans note pays, la Centrafrique », s’est réjouit l’ACAG.



Depuis la mise en place de cette force en décembre 2002, son état major a toujours été placé sous la tutelle d’un officier supérieur gabonais. Le dernier en date a été le général Auguste Roger Bibaye Itandas.


« Nous sommes fiers de ce que la FOMUC a fait pour notre pays. A travers la FOMUC, nous remercions le chef de l’Etat gabonais Omar Bongo Ondimba. C’est sous sa houlette que cette force avait été mise en place en 2002 », poursuit la déclaration.


« Nous nous souvenons des longues heures, voire des jours de tractations organisées par le doyen des chefs d’Etat africains pour convaincre ses paires de la sous région ainsi que la France. Le président Omar Bongo Ondimba a pesé de tout son poids pour que cette mission aboutisse. Il a su guider la mission qui s’est déroulée sans anicroche », rappelle l’ACAG.

Sur décision des chefs d’Etat de la sous région la FOMUC est passée sous la tutelle de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEEAC).


Samedi dernier, le passage de témoin a été effectif. Le général gabonais Auguste Roger Bibaye Itandas, dernier commandant de la FOMUC a transmis le flambeau à Hilaire Mokoko, le nouveau patron de la Mission de consolidation de la paix en Centrafrique (MICOPAX 1).

« Comme l’ont fait les militaires, nous la communauté centrafricaine du Gabon, saluons le savoir faire et le travail accompli par le général Bibaye Itandas dans notre pays », indique la déclaration par laquelle les centrafricains demandent au président gabonais de « continuer à soutenir notre pays et la nouvelle force qui a remplacé la FOMUC ».


Martin Safou/ Gabonpage

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans AFRIQUE