Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

16 juillet 2008 3 16 /07 /juillet /2008 00:05




 

L’une des figures emblématiques de la musique de la République Démocratique du Congo, Tabu Ley Rocherau, vient d’être victime d’une attaque cérébrale. L’artiste sera évacué en Belgique où, il devra subir des soins médicaux.

 

A la suite d’un accident cérébral survenu en début de semaine, le musicien congolais, Pascal Tabu Ley, entre autre ministre provincial en charge de la Culture et des Arts de son pays, sera évacué dans un hôpital en Belgique.

Selon la Mairie de Kinshasa ayant livré le samedi 12 Juillet dernier cette information, l’ « Ancien » a dés son malaise, été admis en clinique à Kinshasa. Il sera évacué cette semaine vers la Belgique, afin « de bénéficier de soins plus appropriés. Toutefois, son état de santé n’inspire pas d’inquiétude, outre mesure », indique l’Hôtel de ville de Kinshasa.

Tabu Ley Rochereau (Le Seigneur Rochereau) est né en 1940 en RDC (ex Zaïre). Il a joué avec quelques-uns des meilleurs artistes africains tels que Papa Wemba et Sam Mangwana.
Il commença sa carrière en 1959 dans le légendaire African Jazz Band de Joseph "Grand Kalle" Kabasele. Quatre ans plus tard il créa l'African Fiesta avec le guitariste Dr. Nico.

En 1965, il se sépara du Dr. Nico, et forma l'African Fiesta National (African Fiesta Flash), avec lequel il composera et enregistrera le classique « Afrika Mokili Mobimba ». La rumba était reine à Kinshasa à l'époque et Tabu Ley lui apporta de nombreux raffinements.

En 1970, au faîte de sa carrière, il fut nommé Chevalier au Sénégal, puis Officier de l'Ordre national au Tchad. Le talent de Tabu Ley transcendait les frontières politiques. C'est à cette époque qu'il créa le groupe Afrisa International auquel il est resté fidèle depuis.

 

15-07-2008    Source : afrik.com/numibia.net  

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans AFRIQUE