Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

13 juillet 2008 7 13 /07 /juillet /2008 20:56



 

Bangui, 12 juil. (ACAP)- L'Ambassadeur de Belgique auprès des Nations Unies et Président en exercice de la Commission de l'ONU Pour la consolidation de la Paix en République centrafricaine, M. Jan K.F. Grauls, a annoncé vendredi 11 juillet 2008, au cours d'une conférence de presse, l'organisation par son institution d'une « réunion spéciale » pour la Centrafrique en octobre prochain à New York.

 

L'objectif de la mission de l'ambassadeur K.F. Grauls, qui a séjourné à Bangui du 10 au 12 juillet 2008, était de discuter avec les autorités centrafricaines de l'inscription de la République Centrafricaine sur l'agenda de la commission de consolidation de la paix pour la RCA, dont il est le président.

 
« Il y a beaucoup de priorités en Centrafrique, mais il faut choisir des priorités prioritaires », Selon Jan K.F. Grauls, qui a indiqué que la réunion d'octobre prochain devrait permettre à la République Centrafricaine de présenter à la commission les priorités du gouvernement.

Il a déclaré que les priorités de la République Centrafricaine qui pourraient attirer l'attention de la Commission sont notamment le Dialogue Politique Inclusif en perspective, la réforme du secteur de la sécurité (RSS), la bonne gouvernance et l'Etat de Droit.


Il a expliqué que la Commission est un forum qui réunit des partenaires autour de la Centrafrique pour l'appuyer dans ses efforts en matière de consolidation de la paix.

« Elle peut avoir un effet mobilisateur si nous parvenons à élaborer ensemble des projets crédibles qui pourraient convaincre les nouveaux partenaires à s'engager de nouveau dans le pays », a-t-il fait remarquer, soulignant que la République Centrafrique commence à présenter un bon visage alors qu'il y a plus d'une dizaine d'années, « la République centrafricaine n'avait pas une bonne réputation » en raison des événements extrêmement violents qu'elle a connus.

 
Pour ce qui concerne le Dialogue Politique Inclusif en perspective, M. K.F Grauls a fait remarquer que la Commission de consolidation de la paix entend jouer un rôle important dans la mise en œuvre des résolutions de ces assises.


Au cours de sa mission, M. Grauls a rencontré successivement le Président de la République François Bozizé, le Premier Ministre, le professeur Faustin Archange Touadéra, le ministre d'Etat à l'Economie, au Plan et à la Coopération Internationale, M. Sylvain Maliko et la Société Civile, entre autres.

 
Soulignons que la Commission de consolidation de la paix pour la Centrafrique compte plus de 38 représentants des pays membres de l'ONU ainsi que des partenaires tels que la Commission européenne, la Banque mondiale et le Fonds monétaire international (FMI).

 

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique