Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

11 juillet 2008 5 11 /07 /juillet /2008 17:50

 

Huitième assemblée générale de l’ACERAC

 

ROME, Jeudi 10 juillet 2008 (ZENIT.org) - La 8ème assemblée plénière de l'Association des Conférences épiscopales de la région de l'Afrique centrale (ACERAC), a achevé ses travaux le week-end dernier, à Bangui (Centrafrique), sur une série de recommandations et de résolutions « pour une meilleure gestion des biens dans nos Eglises d'Afrique centrale », thème central des discussions, soulignent les évêques dans leur message final.

 

Samedi a eu lieu la clôture officielle à l'Assemblée nationale, et dimanche la messe d'action de grâce sur le parvis de Notre-Dame, à la cathédrale de l'Immaculée Conception de Bangui, en présence de milliers de fidèles et du président de la République, François Bozizé et de son épouse.

 

« Les évêques sont interpellés par le drame humanitaire qui attriste le cœur de millions d'hommes et de femmes au Darfour et qui a un impact négatif sur la qualité de la vie dans d'autres régions, particulièrement au Tchad et en République centrafricaine », peut-on lire dans le communiqué final rendu public lors de la cérémonie de clôture.

 

Les évêques assurent toutes les victimes de leur prière et « demandent à tous ceux qui sèment la mort et le désespoir dans cette région d'enterrer la hache de guerre, d'aller au-delà des ambitions individuelles ethniques, pour travailler à la recherche de la paix durable au Darfour, au Tchad et en République centrafricaine ».

 

Les travaux de l'Assemblée de Bangui ont permis aux participants d'échanger leurs réflexions respectives sur la gestion des Eglises, les évêques rappelant d'emblée dans leur message que « le droit de l'Eglise offre des structures et une discipline pour une gestion correcte et ecclésiale des biens, qui doivent être respectées et appliquées ».

 

Le message est signé par Mgr François-Xavier Yombandje, évêque de Bossangoa en Centrafrique, qui, au cours des travaux de l'assemblée, a été remplacé à la présidence de l'ACERAC par Mgr Timothée M. Zokela, évêque de Franceville au Gabon.

 

Après avoir constaté que « malgré la générosité et la bonne volonté des fidèles, les diocèses, paroisses et institutions dépendent encore en grande partie de l'aide extérieure ; que toutes les potentialités locales ne sont pas suffisamment exploitées ; et que les biens de l'Eglise ne sont pas toujours correctement gérés », les évêques ont rappelé les trois qualités requises pour une bonne gestion : « Transparence, honnêteté et respect du bien commun ».

 

Mais une meilleure gestion des biens suppose « des efforts, des changements de mentalités et de comportements », affirment les évêques de Centrafrique, du Cameroun, du Congo, du Gabon, du  Tchad et de Guinée équatoriale (membres de l'ACERAC) contre « toute attitude de paresse et de négligence qui entraverait le cheminement vers l'autofinancement ».

 

« Cela exclut tout esprit d'intérêt personnel, de népotisme et de corruption et requiert un style de vie simple et évangélique », ont-ils ajouté avant de conclure : « Aujourd'hui, dans nos Eglises, les exigences d'une nouvelle évangélisation requièrent non seulement la disponibilité des personnes mais aussi des moyens financiers (..). L'autonomie financière de nos Eglises, quant à leurs besoins essentiels, est devenue un objectif urgent ».

 

L'Assemblée plénière de l'ACERAC se tient tous les trois ans. La prochaine assemblée aura lieu au Gabon en 2011.

 

Isabelle Cousturié

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Société