Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

29 octobre 2010 5 29 /10 /octobre /2010 19:04

 

 

Sud Est RCA

 

 

Radio Ndéké Luka Vendredi, 29 Octobre 2010 13:35

21 agents recenseurs ont été enlevés le 28 août 2010 aux environs de 10 heures dans la commune de Ouandjia située dans la circonscription électorale de Birao 2 (Extrême nord-est de la RCA).

 

Selon des sources de Radio Ndeke Luka, ces hommes sont entre les mains des éléments de la Convention des patriotes pour la justice et la paix (CPJP), rébellion fidèle à Charles Massi, ancien ministre d’Etat centrafricain disparu en décembre 2009.

Selon les sources, les rebelles ont capturé ces agents dans 7 centres de recensement du village de N’Dâa, déchiré les listes électorales et détruit les outils qui ont servi aux opérations  de recensement.

Les hommes sont encore entre les mains de ces rebelles. Pour l’heure, on ignore le sort des prisonniers et la revendication des ravisseurs.

Grogne des agents recenseurs d’Alindao, listing électoral confisqué

Les agents de recensement de la ville d’Alindao ont manifesté leur mécontentement le 29 octobre 2010 pour réclamer le versement du reliquat de leurs per diems. Ils ont confisqué les listings avant de les remettre après discussions avec le Coordonnateur de la Commission Electorale Indépendante (CEI) de cette localité.

Ces agents dénoncent le fait que les responsables de la CEI locale ainsi que le maire de la ville leur exigent de verser une somme, allant de 15 à 20.000 FCFA avant d’être payés.

Ils sont au total 260 agents recenseurs qui devraient percevoir chacun une somme de 35.650 FCFA. Selon Paulin Tékata, un des manifestants, la CEI locale ne leur donne pas des informations claires sur le versement du reliquat de leurs per diems bien que les opérations de recensement aient pris fin dans cette localité le dimanche 24 octobre dernier.

Ces agents recenseurs ont reçu des informations de la part des responsables de la CEI locale comme quoi le PNUD n’a pas encore décaissé le reliquat de leurs per diems.

Cette situation tend à devenir monnaie courante dans presque toutes les villes de la République Centrafricaine. A Berberati, un cas de détournement des indemnités des maires et des agents de recensement a été signalé. Le président de la Coordination de la CEI, le pasteur Joseph Binguimalet a indiqué cette semaine à Radio Ndeke Luka que tous les agents recenseurs des provinces seront payés dès que leurs états seront envoyés à la CEI nationale.

 

 

NDLR : Bozizé a récemment prétendu avec beaucoup d'aplomb que l'insécurité en RCA n'était pas comme en Afghanistan où des élections avaient eu quand même lieu. Va-t-on alors faire des élections sans la Vakaga ?

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Nation