Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

29 juin 2008 7 29 /06 /juin /2008 00:06



 

Aux termes du communiqué final concluant la 9ème  Session ordinaire de la conférence des chefs d’Etat de la CEMAC, on lit ceci : « Au titre des mesures individuelles, les chefs d’Etat ont prononcé les nominations suivantes :

 

  1. A la Commission de la CEMAC :

Commissaire chargé du Département du Marché Commun


Monsieur Jean Serges WAFIO

 

Ensuite, A la Banque des Etats de l’Afrique Centrale :

 

Aux postes de Directeurs Généraux, on note entre autres noms, celui de :

Monsieur Théodore DABANGA »

 

Connaissant la triste réputation de ces deux compatriotes - l’un à l’ENERCA et le second dont le nom est négativement attaché à la désastreuse expérience du guichet unique de Douala à laquelle le gouvernement vient d'ailleurs de mettre un terme – on ne peut qu’avoir quelques craintes qu’ils ne salissent davantage le nom de la RCA dans ces fonctions internationales auxquelles complaisamment Bozizé vient de les y faire nommer par tribalisme pur.

 

Ce que le communiqué final de la CEMAC ne mentionne pas c’est que s’agissant de la direction nationale de la BEAC à Bangui, Bozizé a durement bataillé en vain contre toute évidence et bon sens pour faire nommer son ancien premier ministre et complice mafieux Elie DOTE dont la candidature a été rejetée pour limite d’âge. Ce dernier ayant déjà atteint 60 ans, l’âge de la retraite à la BEAC. Finalement Bozizé a imposé encore un de ses neveux, un certain KELEFIO, qui vient de passer cadre il y a seulement un an.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique