Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

18 juin 2008 3 18 /06 /juin /2008 04:32

  Bozizé au cimetière de Champs sur Marne

 

Vendredi 13 juin dernier, à peine descendu à Paris de l’avion qui l’a ramené de New York où il s’était rendu la semaine dernière, ses valises  posées à l’hôtel Hilton de l’aéroport Charles de Gaulle où il a comme pris un abonnement ces temps derniers, le président Bozizé a tenu à aller s’incliner sur la tombe de son ami, ancien légionnaire et mercenaire, Daniel Diedrich alias Demba, décédé le 3 juin dernier dans un hôpital parisien et inhumé dans le cimetière de Champs sur Marne.

 

Déjà mercredi 11 juin, jour des obsèques du fameux Demba, Bozizé avait fait venir de Bangui son neveu le ministre d’Etat aux mines Sylvain Ndoutingaï qui s’est visiblement offert les services d’une grosse cylindrée de location, son grand frère Roger Ouéfio, grand argentier au palais présidentiel, entre temps rejoints par le PM Faustin Touadéra qui, revenu de la FAO à Rome, traînait encore à Paris.

  

     Ministre d'Etat
  Sylvain Ndoutingaï                               Faustin Arcange Touadéra PM

Flanqués de quelques personnes de l’ambassade de la RCA à Paris, tout ce beau monde a assisté à la levée du corps du mercenaire et s’est retrouvé ensuite dans la petite église catholique de Champs sur Marne. L’office a été quelque peu perturbé par quelque chahut occasionné par des disputes dues à la présence controversée au sein de l’église de la maîtresse banguissoise du défunt débarquée elle aussi de Bangui ainsi que les incessantes sonneries de téléphones portables laissés ouverts en dépit de la mise en garde du curé.

 

Puis, à la fin de la messe de requiem, c’est à pied que l’assistance s’est rendue dans le petit cimetière de Champs sur Marne - soit dit en passant, est celui où repose également depuis quelques années déjà, un ancien ministre de la RCA à savoir le colonel Gervil Yambala -  pour l’inhumation du mercenaire et artisan du coup d’Etat du 15 mars 2003 de Bozizé qui a continué après à s’occuper jusqu’à sa mort, de sa sécurité rapprochée et de celle de son pouvoir.

 

C’est en cela que Demba représentait tout pour ce dernier car vu l’affliction dont il a fait montre et les funérailles quasi nationales qu’il lui a fait organiser,  il faut sans doute croire que sans la présence de ce mercenaire à ses côtés, il n’aurait peut-être pas réussi son putsch  et pu conserver jusqu’ici son pouvoir. Il est donc désormais orphelin de Demba comme de ses autres parents tels que Pierre Gonifei Ngaibonanou, Charles Hervé Wénézoui sur qui il comptait énormément pour s’accrocher au pouvoir et qui l’ont déjà abandonné. 

 

 

Centrafrique-Presse

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Nation