Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

17 juin 2008 2 17 /06 /juin /2008 14:27






COMMUNIQUE DE PRESSE

 

 

*****************

 

 

Pendant que le Médiateur de l'espace CEMAC, Son Excellence El Hadj Omar BONGO ONDIMBA, Président de la République gabonaise, multiplie les initiatives et ne ménage aucun effort pour réconcilier les Centrafricains avant l’organisation du dialogue politique devant réunir tous les protagonistes de la crise centrafricaine,

 

Pendant que le Haut Médiateur de la paix dans l’espace CEN-SAD, le colonel Moamar KHADAFI, Guide de la Révolution libyenne, n’arrête pas de déployer d’incessants efforts pour le retour de la paix en Centrafrique ;

 

Alors que tous le Centrafricains et la communauté internationale, fondent un grand espoir sur la tenue prochaine dudit dialogue politique inclusif, seule voie pouvant permettre de résoudre la crise centrafricaine et ramener une paix durable dans ce pays ;

 

Force est de constater, que malgré les apparences et en dépit de ses déclarations tendant à faire croire à l’opinion publique qu’il est favorable à la tenue de ce dialogue, le Président François BOZIZE œuvre en réalité dans l’ombre, pour le compromettre en ramant à contre courant et en  mettant le bâton dans les roues de tous ceux qui oeuvrent inlassablement et sincèrement depuis longtemps, pour la restauration de la paix en République centrafricaine.

 

Selon des sources dignes de foi, Il vient en effet, de prendre sur lui, la lourde responsabilité de demander à certains Chefs d’Etat d’empêcher le Président Ange Félix Patassé de prendre part à cet important et incontournable forum politique centrafricain.

 

Son Excellence Monsieur le Président Ange Félix PATASSE, prend à témoin l’opinion publique nationale et internationale ainsi que la communauté internationale, des conséquences graves qui adviendraient, si jamais une telle démarche devait aboutir.  

 

Il lance un appel solennel au Peuple centrafricain ainsi qu’à tous ceux qui ont la conviction profonde que seule la tenue d’un véritable dialogue inclusif pourra ramener durablement la paix en Centrafrique, de rester vigilants tout en continuant à se mobiliser pour la réalisation des différents préliminaires et préalables arrêtés d’un commun accord après les diverses et longues consultations préparatoires.   

 

Fait à Paris le, 17 juin 2008

 

Pour le Président Ange Félix PATASSE

 

Son Porte parole

 

 

 

 

P. N’DOUBA

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com