Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

10 juin 2008 2 10 /06 /juin /2008 00:15

 

Source: Humanitarian and Development Partnership Team - Central African Republic (HDPT CAR) Date: 09 Juin 2008


Points saillants


- L’accord global de paix avec les groupes armés sera négocié à Libreville, selon M. Cyriaque Gonda

- Joachim Chissano, Envoyé Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies pour les zones affectées par les activités de l’Armée de Résistance du Seigneur (LRA) en visite en République Centrafricaine, le 4 juin

- 1.400 personnes déplacées à Kamba Kota

- Les réalisations des microprojets de Catholic Relief Services (CRS)

 

Contexte et sécurité

 

Accord global de paix bientôt à Libreville

 

Le ministre de la Communication, du Civisme, du Dialogue et de la Réconciliation Nationale, M. Cyriaque Gonda, a annoncé samedi à Bangui que l'accord global avec les groupes armés sera signé à la mi-juin à Libreville, en présence du Président gabonais Omar Bongo dans sa capacité de Président de la Commission ad hoc pour les affaires centrafricaines dans l'espace de la Communauté Economique et Monétaire d’Afrique Centrale (CEMAC).

 

« Le gouvernement attend de signer l'accord global avec les trois groupes comme préalable contenu dans le rapport du Comité Préparatoire du Dialogue Politique Inclusif avant la date de ses assises qui sera fixée par le Comité d'organisation qui sera à pied d'œuvre dans les prochains jours,» a indiqué M. Gonda, au cours d'un point de presse.

 

Joachim Chissano en mission en RCA

 

L’Envoyé Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies pour les zones affectées par les activités de l’Armée de Résistance du Seigneur (LRA), Joachim Chissano, ancien Président du Mozambique, s’est rendu en République centrafricaine le 4 juin. L’Envoyé Spécial, au cours de sa visite, s’est informé sur les exactions commises par la LRA contre les populations de la préfecture du Haut-Mbomou au sud-est du pays.

 

«Notre souci primordial est de protéger les populations qui souffrent des exactions de ces rebelles. Dans les négociations engagées avec eux, nous insistons pour que la population soit épargnée.» La visite à Bangui de M. Chissano intervient trois mois après les attaques par la LRA qui ont affectées les populations du Haut-Mbomou.

 

Actualités

 

La lutte contre les maladies transmissibles

 

Suite à l’annonce du Ministère de la Santé au mois d’avril de la recrudescence des maladies transmissibles dont l’hépatite E, la fièvre jaune et la poliomyélite sur le territoire centrafricain, le Ministère a organisé des campagnes de vaccination avec l’appui de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Ainsi la campagne de vaccination contre la polio du 11 au 13 avril a connu une couverture de 96 %. Un total de 713.720 enfants de moins de cinq ans ont été vaccinés.

En réponse aux deux cas de fièvre jaune diagnostiqués chez des hommes âgés à Bozoum, une campagne de vaccination débutera le 12 juin. La campagne riposte couvrira toute la souspréfecture de Bozoum ciblant plus de 55.000 personnes âgées de 9 mois et plus, exceptées les femmes enceintes. L’OMS fournira un appui technique et financier à la mise en œuvre de la riposte.

En outre, l’OMS a mené une mission d’évaluation à Begoua, une localité à 13 km de la capitale, et à Alindao dans la Basse Kotto afin de s’enquérir de la situation de l’hépatite E.

Pour en savoir plus: dembag@cf.afro.who.int

 

1.400 personnes déplacées à Kamba Kota

 

A Kamba Kota, un village à 50 km à l’ouest de Batangafo dans la préfecture d’Ouham dans le nord du pays, une mission conjointe du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) et du Bureau des Nations Unies en République Centrafricaine (BONUCA), a rencontré des déplacés dans des abris précaires à l’entrée du village.

Selon les témoignages recueillis, quelques 1.400 personnes déplacées vivent à Kamba Kota depuis trois mois, suite à des attaques de coupeurs de route ayant fait 37 morts. Ils sont originaires des villages de Kambandja, Kassaï et Kagoué II sur l’axe de Ouogo au nord de Kamba Kota.

 

Actuellement, les déplacés puisent l’eau de la rivière et se nourrissent essentiellement de feuilles de manioc. Leurs huttes sont construites avec des branches et du feuillage et leur accès aux soins de santé est difficile à cause du système de recouvrement des coûts en place au centre de santé au village. Ces déplacés pourtant prennent leur destin en mains: ils ont commencé à construire une école qui, avec l'appui du Conseil Norvégien pour les Réfugiés (NRC), sera fonctionnelle prochainement. Ainsi bientôt, les enfants pourront retourner à l'école.

Pour en savoir plus : legast@unhcr.org

 

Les réalisations des microprojets de CRS

 

Catholic Relief Services (CRS) a ouvert un bureau à Bangui en avril 2007 pour apporter une assistance aux centrafricains et centrafricaines défavorisés et vulnérables. Avec le soutien du Fond régional pour les petits projets (RSFP), des fonds propres de l’ONG, elle a soutenu des personnes vulnérables dans la capitale et les neuf diocèses du pays en partenariat avec la Caritas nationale.

 

Pendant l’année scolaire en cours, en partenariat avec le Noviciat Saint-Joseph, CRS assiste un groupe d’orphelins du SIDA à Bangui en couvrant les frais et matériels scolaires ainsi que les soins médicaux. Le Programme Alimentaire Mondiale (PAM) fournit le repas de midi.

Au mois de mai, CRS a achevé la construction et la réhabilitation de 15 maisons en collaboration avec la Caritas de Fatima, un quartier de la capitale, pour des personnes âgées rejetées par leur famille sur accusation de sorcellerie. Ces personnes reçoivent également de la nourriture et des produits de première nécessité.

 

En outre, CRS a produit des matériels didactiques pour des formations sur le VIH/SIDA qui sont conduites par la Commission Nationale de Santé (CoNaSan) dans les neuf diocèses catholiques du pays. Plus de 90 formateurs vont acquérir les compétences dans le domaine de l’éducation à la vie et du VIH/SIDA, information qu’ils transmettront aux pairs éducateurs. A la fin des formations en septembre, 67.500 personnes des communautés difficiles d’accès auront reçu des informations leur permettant d’améliorer leur cadre familial et de se protéger du VIH.

 

CRS compte étendre ses activités à la prise en charge des orphelins dans trois préfectures du centre du pays et à la sécurité alimentaire à travers la lutte contre la maladie Mosaïque sévère du manioc, l’appui aux groupements agricoles et la réhabilitation agricole. CRS négocie le financement de ces projets avec plusieurs donateurs.

 

Pour en savoir plus: jmbihizi.crscar@gmail.com

Pour toutes informations, veuillez contacter: UN OCHA RCA |

Nancy Snauwaert snauwaert@un.org |+236 75 54 22 78

Gisèle Willybiro willybiro@un.org |+236 75 54 90 31

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Société